La Nouvelle-Orléans : Street Jazz & Dirty Rap mardi 11 septembre 2018 03h40

Résumé

La Nouvelle-Orléans ne ressemble à aucune autre ville des Etats-Unis. Fière de son passé français, elle bat au rythme du jazz, dont elle a influencé un courant auquel elle a donné son nom. Le réalisateur Samuel Petit a mis ses pas dans ceux de Rusty Lazer, DJ et producteur de «bounce music» - un style de hip hop local -, des membres du légendaire Dirty Dozen Brass Band, et de Trombone Shorty, un musicien devenu le symbole de la relève de la tradition musicale de la ville. Ils évoquent les cicatrices d'une ville profondément meurtrie par le passage de l'ouragan Katrina et la manière dont les habitants cherchent à surmonter le traumatisme.

Infos

Titre original
La Nouvelle-Orléans : Street Jazz & Dirty Rap
Durée
55 min
Année
2013

Réalisateur

Vous avez aimé cet article ?