(VIDEO) Horeca à l'arrêt : le coup de gueule et l'émotion d'Eric Boschman

Le chroniqueur sommelier était en live sur Facebook, après l'annonce du comité de concertation © Capture d'écran - Facebook
Le chroniqueur sommelier était en live sur Facebook, après l'annonce du comité de concertation © Capture d'écran - Facebook

Les nouvelles mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus sont tombées, ce vendredi soir. Parmi celles-ci : la fermeture du secteur Horeca... soit un nouveau coup de massue pour tous les restaurateurs, cafetiers et hôteliers du pays. 

C'est la voix tremblante et les larmes aux yeux que le chroniqueur radio/télé Eric Boschman a pris la parole vendredi soir, suite à l'annonce du comité de concertation. Dans un live Facebook, le sommelier a exprimé sa colère face à la fermeture du secteur Horeca. Le coeur gros, il débute son monologue face-caméra : "Ce n'est pas mon habitude de gueuler pour le plaisir de gueuler. Là je vous avoue mon profond désarroi. Il va falloir qu'on se serre les coudes, les gens de l'Horeca. On peut parler de victimes. Alors, je sais, il y a des gens qui meurent dans les hôpitaux, des familles qui sont profondément touchées. Ici, c'est toute une partie de l'économie du pays qui est touchée, profondément, scandaleusement, injustement, de façon totalement inique." Il poursuit : "Pour beaucoup de SPRL, on paie le quatrième trimestre anticipativement en fonction du chiffre du troisième trimestre. Cette année, seul le troisième trimestre a fonctionné, le deuxièm

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET