Vianney : "J'assume mon image de fils à papa"

Vianney : "J'assume mon image de fils à papa" © Reporters
Vianney : "J'assume mon image de fils à papa" © Reporters

Ses "Idées blanches" et "Pas là" l'ont propulsé au sommet et entraîné sur la route durant deux ans. Ce "Fils à papa" revient avec un nouvel opus, intitulé simplement "Vianney", avec la rupture pour fil rouge.

Vous n'en avez pas marre que l'on vous demande où vous étiez ? (Rires.) Il est arrivé qu'on me le demande, mais moins maintenant. Ça m'a toujours fait rire. Et puis, que les gens m'identifient au morceau " Pas là ", c'est pas mal. Il y a sans doute des artistes qui se lassent d'être identifiés à un morceau, qui en ont marre au fil des ans de le jouer. Pas moi. Après un premier album acclamé, comment se sent-on ? Sans pression. Je n'ai pas fait ce premier album en visant le succès. Comme je n'ai pas fait celui-ci dans cette optique non plus. Tout ce dont j'ai envie, c'est de présenter les chansons qui me sont venues au cours de ces deux dernières années, comme je voulais les entendre. Je me suis concentré sur le plaisir, en veillant à ne pas reproduire ce qui avait déjà été fait. Dans quel état êtes-vous sorti de votre tournée, où vous jouiez seul sur scène ? Epuisé mais heureux. C'était une belle aventure, plus qu'en équipe, en famille. Je n'ai pas eu de phase dépressive ensuite. Par c

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET