"Venom" : super-héros ou super-vilain ?

Tom Hardy incarne le mystérieux Venom. En salle ce mercredi 10 octobre © Reporters
Tom Hardy incarne le mystérieux Venom. En salle ce mercredi 10 octobre © Reporters

C’est déjà le carton du mois d’octobre ! "Venom" bat tous les records au box-office et s’apprête à débarquer chez nous, ce mercredi. Mais que cache ce mystérieux personnage Marvel ?

L’univers Marvel n’a pas fini de nous surprendre… Au 20ème siècle (et encore maintenant), on se prenait de passion pour un certain Spider-Man. Début du millénaire, on apprenait à connaître sur grand écran les redoutables X-Men, Iron Man, ou encore Captain America. En 2018, un autre personnage s’apprête à conquérir les salles obscures. Il répond au nom de Venom, une sorte d’humanoïde tout droit sorti des aventures de l’homme-araignée.

Qui est ce curieux Venom ?

C’est en 1984 que la créature fait sa première apparition dans le monde des comics. Elle débarque dans "The Amazing Spider-Man", non pas sous sa forme définitive et humanoïde, mais en extraterrestre liquide : le symbiote. Comme son nom l’indique, l'espèce a besoin d’être en symbiose avec un hôte pour survivre. Après avoir été rejetée par Peter Parker, elle attendra quatre ans pour trouver son "heureux élu" : un journaliste déchu et revanchard, Eddie Brock. Cependant, ce n’est pas pour autant que Venom se détachera de Spider-Man. Au contraire, les deux se croiseront et s’affronteront à plusieurs reprises. Son histoire est d’ailleurs racontée dans le troisième volet cinématographique de la saga de l’homme-araignée.

Mais alors, Venom, super-héros ou super-vilain ? Qualifions-le plutôt de super-anti-héros, pour son côté protecteur et ne s’attaquant jamais aux innocents, mais aussi méchant et borderline lorsqu’il combat d’autres symbiotes. Une dualité incarnée à l’écran par Tom Hardy. L’acteur britannique de 41 ans n’en est pas à son coup d’essai dans l’univers des comics, ayant déjà participé au tournage de "The Dark Knight Rises", en 2012.

Carton aux USA !

Aux Etats-Unis, le long-métrage signe d’ores et déjà un démarrage tonitruant en battant le record de recettes au box-office, jusqu’alors détenu par "Gravity". Avec 80 millions de dollars, "Venom" écrase Sandra Bullock et George Clooney et leurs 55,8 millions. Aux Pays-Bas également, le film s’est classé numéro 1. Pour l’heure, il domine même le box-office international avec 125 millions de dollars. Du jamais vu pour une ouverture en octobre !

De quoi faire peur à l’autre grosse sortie du moment, "A star is born" ? Disons que les critiques des deux films sont incomparables. Alors que le chef-d’œuvre de Bradley Cooper affiche une moyenne de 88% de critiques positives sur le site Metacritic, "Venom" n’en récolte que 35%... "Un beau ratage" selon Télérama, "un navet sans nom", selon Le Figaro… A noter aussi que la grande fan-base de Lady Gaga, tête d’affiche de "A star is born", comploterait contre le film en laissant volontairement de mauvais avis pour favoriser le succès de la chanteuse. Complot ou non, le film sort ce mercredi 10 octobre.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET