Top Chef, épisode 9 : la guerre des restos fait rage

Les candidats de "Top Chef" sont passés par toutes les émotions dans l'épisode diffusé hier soir ©M6/RTL-TVI
Les candidats de "Top Chef" sont passés par toutes les émotions dans l'épisode diffusé hier soir ©M6/RTL-TVI

La semaine dernière, nous avions été un peu déçus par toutes les futilités qui permettent à “Top Chef” de décupler le suspens inutilement. Hier soir, la tension est remontée grâce à une compétition acharnée !

Comme chaque semaine, “Ciné-Télé-Revue” vous propose un récapitulatif des moments les plus marquants de cette neuvième saison de “Top Chef”.

“Chasseur de resto”

C’est l’un des grands classiques de “Top Chef”, et on l’attendait avec beaucoup d’impatience : la guerre des restos ! Exit la cuisine pendant quelques minutes, les candidats doivent monter leurs propres restaurants en moins de 48 heures. On les voit donc débarquer dans des magasins de décoration, en train de s'affairer à avoir la meilleure décoration possible. Une jolie pause dans le concours qui ne laisse pas une minute de repos aux candidats. Cela nous permet également de voir les concurrents sous un nouveau jour, plus détendus… au moins au début !

“Cauchemar en cuisine”

Dans cette épreuve, c’est le public qui choisit les deux restaurants les plus attirants, et le troisième n’ouvrira jamais ses portes. Trois binômes inédits ont été formés pour cette épreuve. Adrien et Victor forment le premier duo. C’est le candidat de Philippe Etchebest qui tire les ficelles du projet, et apporte quasiment toutes les idées de décoration. Les deux concurrents partent sur le thème “Brut”. Malheureusement, Victor est meilleur en cuisine qu’en décoration, et il n’apporte que des idées farfelues (des feuilles mortes au sol, pour n’en citer qu’une). À la fin, l’agencement de leur restaurant est quasiment inexistant. Cela met Victor et Adrien hors-jeu, puisque les convives ne choisissent pas de rentrer dans leur restaurant. Un échec de bout en bout. 

“Les As de la Déco”

Camille et Mathew, eux, assurent. Les deux candidats décident de faire un “show campagnard”. Camille, très bon en déco, place une statue de vache à l’entrée du restaurant, accompagnée d’une poule en cage. L’effet est immédiat, et les invités sous le charme. Au contraire, la magie n’a pas opéré tout de suite pour Clément et Vincent. Pour leur thème “viking”, les concurrents avaient les idées, mais pas les bonnes mains. Vincent, qui s’occupait de la décoration, a donc échangé sa place avec Clément qui était en cuisine. Le candidat de la brigade d’Hélène Darroze a su transformer l’essai, et les deux chefs ont fait un carton plein avec leur façade très nordique. 

“Un dîner presque parfait”

Cet épisode spécial “guerre des restos” a fait la part belle aux préparatifs de la décoration, et il y avait moins de temps consacré à la cuisine. Toutefois, c’est Vincent et Clément qui ont remporté l’épreuve, avec une cuisine presque parfaite, malgré un service plus laborieux. Du côté de Camille et Mathew, leur dessert leur a fait perdre des points, et les convives attendaient plus de “show”, comme le nom de leur restaurant l’indiquait. Pour Victor et Adrien, l’épreuve est complètement ratée puisqu’ils n’ont pas ouvert leurs portes. Un sacré coup dur pour le candidat de Philippe Etchebest qui fond en larmes.

L’étoilé s’en va

Quatre candidats s’affrontent sur l’épreuve de la dernière chance sur le thème de la carotte. Camille et Adrien tirent leur épingle du jeu avec deux très bons plats, que les chefs ont salués. Le choix était plus difficile pour départager Mathew et Victor. C’est finalement le chef australien qui est éliminé; il n’a pas su convaincre le jury avec son “carrot cake” revisité. C’est une très grosse déception pour le seul chef étoilé de la compétition : "Je visais très, très haut, je tombe très, très bas. Je suis sous le choc". C’est un départ qui nous attriste également, tellement Mathew était attachant. Malgré son expérience, le candidat n’a jamais su faire d’étincelles, et n’a pas réussi à s’imposer comme un véritable prétendant à la victoire. 

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET