Top Chef, épisode 3 : des péchés mignons... et Marc Veyrat !

Les candidats de "Top Chef" ont dû cuisiner pour Marc Veyrat : privilège ou handicap ?  © Marie ETCHEGOYEN/M6
Les candidats de "Top Chef" ont dû cuisiner pour Marc Veyrat : privilège ou handicap ? © Marie ETCHEGOYEN/M6

Cette semaine dans “Top Chef”, les candidats ont encore épaté par leurs créations. Après le départ de Jérémy la semaine dernière, que s’est-il passé dans ce nouvel épisode ?

Chaque semaine, “Ciné-Télé-Revue” vous propose un récapitulatif des moments les plus marquants de cette neuvième saison de “Top Chef”. Au menu de ce 3e épisode, on a savouré...

La bonne idée de la semaine

Dès le début de cette troisième émission, on a été séduit par la découverte des péchés mignons des chefs ! Les filles de Michel Sarran ont sorti du réfrigérateur de leur papa des croque-monsieur industriels ! Les filles d’Hélène Darroze, elles, ont dégoté un plat de macaronis au fromage en boîte. Quant à Philippe Etchebest, c’est une des membres de l'équipe technique qui a révélé que le Meilleur Ouvrier de France aimait déguster des tacos avec du guacamole dans les loges ! Une très jolie découverte pour nous, les téléspectateurs, qui nous rendons compte que même les plus grands chefs peuvent aussi avoir leurs faiblesses culinaires.

Cuisiner pour Marc Veyrat : handicap ou privilège ?

Lors de la deuxième épreuve de la soirée, les candidats se sont rendus dans les Alpes afin de cuisiner pour Marc Veyrat, le seul chef à avoir obtenu deux fois 20/20 au Gault&Millau. Cet homme est une légende pour de nombreux cuisiniers, lui qui vient d’obtenir une troisième étoile. L’épreuve, qui consistait à réaliser un plat 100% végétal, est une réussite. Un petit bémol cependant : les candidats qui ont pu cuisiner pour lui étaient les recalés de la première épreuve. Or, nous aurions pu penser que seuls les candidats sélectionnés auraient eu le privilège de cuisiner pour un chef si prestigieux. Un petit manque de logique à pointer dans l’émission de ce lundi ?

Le candidat de cet épisode

S’il y a bien eu un concurrent qui a su prendre la lumière dans cet épisode, c'est Camille. Le prétendant au titre de “Top Chef 2018” a été désigné vainqueur de l’épreuve végétale par Marc Veyrat, lui qui ne savait pas quel plat il composerait au début de ce défi ! Le jeune homme originaire du Nord s’est également fait remarquer par ses petites phrases. En choisissant ce qui allait composer son assiette, il a déclaré : “J’espère que c’est pas vénéneux et que le chef va pas nous claquer sur le plateau” ! Juste après, en ne sachant toujours pas comment il composerait son assiette, il lance, désespéré : “C’est pas Marc Veyrat, c’est Marc “on verra”” ! Sa bonne humeur a sublimé le programme hier.

Philippe Etchebest perd encore une recrue

Pas de chance pour le chef Etchebest ! Après avoir perdu le candidat belge Jérémy la semaine dernière, il voit encore son équipe diminuer cette semaine. En effet, c’est Franckelie qui n’a pas su convaincre les chefs avec son rôti de bœuf dans l’épreuve de la dernière chance qui l'opposait à notre Belge Geoffrey. Toute la semaine, le restaurateur, qui officie à Tokyo, n’a pas su se remettre en question, et est resté dans sa zone de confort. Pour être un vrai Top Chef, il faut savoir se mettre en danger !

 

Clément Rodriguez

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET