“Top Chef” 2019, épisode 5 : le départ de Maël laisse un goût amer

Maël a été éliminé de "Top Chef" ce lundi soir, après trois épreuves de la dernière chance ©Capture/RTL-TVI
Maël a été éliminé de "Top Chef" ce lundi soir, après trois épreuves de la dernière chance ©Capture/RTL-TVI

Plus que jamais, les nerfs des candidats de “Top Chef” ont été mis à rude épreuve cette semaine, jugés par cinq Meilleurs Ouvriers de France et par le meilleur restaurateur du monde.

Comme chaque semaine, Ciné-Télé-Revue vous propose un récapitulatif des moments les plus marquants de cette dixième saison de “Top Chef”. 

Les enfants, plus intransigeants que jamais

C’est l’une des épreuves classiques de “Top Chef”, mais qui, tous les ans, nous donne le sourire. Ce lundi soir, les enfants ont pris leurs quartiers dans les cuisines de l’émission. Petite particularité des bambins cette année : leurs parents sont Meilleurs Ouvriers de France. Et qui dit parents cuisiniers dit enfants au palais affûté ! Les chères têtes blondes l’ont démontré tout au long de la première partie de l’émission, pendant laquelle ils ont observé les candidats à l’œuvre. Remarques pertinentes, questions pointues, rien n’a échappé à leur œil expert !

Par exemple, lorsque Camille, de la brigade Etchebest, fait goûter ses fraises Gariguette aux enfants, le petit Lino s’étonne : “Ah, je croyais que c’était des Mara des Bois”. Plus loin, quand Samuel, de l’équipe Michel Sarran, donne une fraise d’amour à deux enfants, le jeune Hugo s'extasie : “J’aime bien comme ça le mélange des textures” alors que le second réplique : “Je trouve que c’est bien onctueux, moi”. Un vocabulaire très technique qui étonnera plusieurs des candidats en cuisine. Mais pas assez pour se dire qu’en réalité se cachent dans les coulisses leurs parents, qui sont Meilleurs Ouvriers de France.

Guillaume et Samuel épatent les MOF

Pas facile de cuisiner un plat lorsqu’on doit séduire des enfants… Alors lorsque les candidats ont appris qu’ils devaient préparer des fraises au sucre à la fois pour eux et pour leurs parents, le challenge était double. Réaliser un plat régressif ou s’adapter aux goûts des adultes, la question s’est posée au sein des brigades. Si nous avons été impressionnés par la spirale de sucre tiré de Florian, jugée toutefois “plus jolie que bonne” par l’un des membres du jury, c’est le dessert de Guillaume et Samuel qui a fait l’unanimité auprès des Meilleurs Ouvriers de France. Malgré les craintes de Samuel, qui pensait que son dessert se serait pas à la hauteur pour les MOF, la guimauve au cœur coulant fraise-vanille a séduit petits et grands. Sur les cinq Meilleurs Ouvriers de France invités à la table de “Top Chef”, tous ont désigné le plat de Guillaume et Samuel comme gagnant de l’épreuve. Un carton plein qui les a directement qualifiés pour la suite du concours. 

La déception de Baptiste

Lorsqu’il arrive en plateau, les yeux des candidats se sont illuminés. Pour la première fois, Paul Pairet est venu juger l’une des épreuves de “Top Chef”. “C’est mon idole” s’exclame Baptiste lorsqu’il le voit s’avancer. Le chef 3 étoiles a été élu meilleur restaurateur du monde en 2018 pour son restaurant basé à Shanghaï, nommé Ultraviolet, qui propose une expérience culinaire basée sur les cinq sens. L’épreuve imposée aux candidats se devait donc d’être à la hauteur du chef invité. Ce dernier a demandé aux jeunes chefs de réaliser une épreuve “en miroir”. Le but du jeu : créer deux assiettes identiques de tomates-mozzarella, l’une devant être salée et l’autre sucrée. 

Dans un premier temps, Paul Pairet a choisi quatre des cinq assiettes au visuel. Malheureusement, l’idole de Baptiste a décidé de ne pas goûter l’assiette du jeune candidat, qu’il a bâclée par manque de temps. "Je viens de me prendre un gratte-ciel sur le crâne" dit-il dans un élan de désespoir. Après la dégustation, le chef triplement étoilé a jugé que le plat de Damien était le meilleur. Cela s’est joué au coude-à-coude avec son camarade Maël, dont le visuel de ses deux assiettes était quasiment identique.

Philippe Etchebest fait-il du favoritisme ?

Au terme d’une dernière chance très serrée, c’est Maël qui a été éliminé face à Merouan. Autour du rouget, les deux candidats ont proposé de belles assiettes, mais aucun des deux n’a réussi la cuisson de son poisson. À seulement 20 ans, Maël est déjà second d’un chef étoilé, et son aventure dans “Top Chef” est assez remarquable. Malgré quelques erreurs de parcours, le candidat a toujours montré qu’il était technique et qu’il reposait sur des bases solides. Malheureusement, l’expérience de Merouan aura eu raison de lui. 

Toutefois, nous pouvons nous demander si le chef Philippe Etchebest ne fait pas de favoritisme au sein de son équipe. On sait que Camille, la seule fille de sa brigade, est arrivée dans l’émission grâce à “Objectif Top Chef”, programme diffusé avant le concours pendant plusieurs mois. C’est Philippe Etchebest qui l’a choisie pour intégrer “Top Chef”. En envoyant trois fois Maël en dernière chance, alors que Camille n’a pas forcément réussi toutes les épreuves depuis quelques semaines, son destin semblait déjà scellé. Le chef Etchebest manquerait-il d'objectivité ?

La semaine prochaine...

Lundi prochain, nous prendrons la direction de Bordeaux et la table d’hôtes étoilée de Philippe Etchebest. Les candidats devront composer avec un panier mystère dont ils n’auront connaissance qu’à partir du début de l’épreuve. Par ailleurs, les huit candidats restants affronteront le chef Philippe Etchebest, qui aura deux fois moins de temps qu’eux pour réaliser l’épreuve. Grand professionnel de la télévision, et très à l’aise devant les caméras, on s’attend à un grand show Etchebest.

Après l’épreuve des enfants ce lundi, un autre classique fera son retour la semaine prochaine : l’impitoyable épreuve de la boîte noire. Ce sont deux chefs 3 étoiles, Régis et Jacques Marcon, qui ont pensé l’épreuve dont le niveau s’annonce très haut. Les brigades s’effaceront au profit de deux équipes : les candidats d’Hélène Darroze s’allieront avec ceux de Jean-François Piège et les poulains de Philippe Etchebest cuisineront avec l’équipe de Michel Sarran. Mais en plein milieu de l’épreuve, un événement inattendu viendra perturber le déroulé de la compétition… 

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET