"TooMuch", la bonne idée anti-gaspi de Charlie Dupont

Charlie Dupont a lancé "Too Much", plate-forme anti-gaspillage alimentaire. © Reporters
Charlie Dupont a lancé "Too Much", plate-forme anti-gaspillage alimentaire. © Reporters

Il vaut mieux donner que jeter, non ? C’est ce que pense le comédien Charlie Dupont. C’est pourquoi il a lancé TooMuch, la plate-forme qui organise le don de nourriture, une solution contre le gaspillage alimentaire.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous intéresser au gaspillage alimentaire
a) un TP de vos enfants sur l’environnement
b) l’envie de devenir une star « green » comme Leonardo DiCaprio
c) la cuisine de votre épouse ?

Ah ah ah ! Rien de cela ! Je ne ramène pas tout à moi… J’avais vu traîner des victuailles dans la cantine d’un studio d’enregistrement. Plutôt que de la jeter, je me suis dit : "Et si on tentait de rééquilibrer le marché du trop-alimentaire ?" J’ai un problème avec les idées ; elles me restent en tête et pour les évacuer, il faut que je les concrétise… Voilà comment est né TooMuch

Il y a quand même derrière une notion d’altruisme. La notoriété doit servir une cause, selon vous ?

Je n’ai pas de leçons à donner. Néanmoins, je trouve que la célébrité est un accélérateur de particules, le rapport aux médias est plus facile quand on est connu. Donc, pourquoi ne pas s’en servir pour faire autre chose que de se montrer ? Oui, il y a peut-être là une responsabilité.

Comment fonctionne TooMuch ?

Cela ressemble à une appli dans la manière de naviguer dessus, mais TooMuch s’utilise de n’importe quel ordi ou smartphone. La version site sera vraiment fonctionnelle d’ici quelques jours. Pour l’instant, la plate-forme est accessible via mon compte facebook. Il suffit de s’inscrire, se géolocaliser, poster une photo et un descriptif de ce qu’on a à offrir.

Est-ce que vous avez beaucoup d’adhérents ?

La sauce est en train de prendre, on a autour de 300 inscrits. Les gens trouvent cela très chouette, mais cela ne fonctionnera vraiment que quand cela sera devenu un réflexe, quand, par exemple, quand des gens qui laisseront un frigo plein la veille de partir en vacances auront le réflexe d’utiliser cette plate-forme. Les gens qui ont été intéressés au départ sont ceux qui s’occupent déjà de frigos solidaires, des directeurs d’école pour leur cantine. Il y a aussi des monsieur et madame Tout-le-Monde dans notre liste d’inscrits. Cela part dans tous les sens et c’est tant mieux. A un moment, cette plate-forme appartiendra aux gens… Moi, j’ai presque fini le boulot.

Et vous, avez-vous ouvert votre frigo ?

Evidemment ! J’ai fait les tests alors qu’il n’y avait aucun inscrit. Il doit me rester quelques morceaux de poulet…

Votre épouse et vos enfants, qu’en ont-ils pensé ?

Ils trouvent cela très chouette, évidemment. J’essaie d’encourager mes enfants à utiliser la plate-forme, c’est pas le tout de s’extasier sur l’idée. Chacun doit faire sa part.

Est-ce que vous avez d’autres projets dans les cartons ?

Oui, mais dans un autre registre. Mon épouse et moi tournons toujours avec la pièce de théâtre "Tuyauterie", qu’on jouera à Paris en avril, mai, juin. Le projet de son adaptation au cinéma est dans l’air.

 

Cliquez ici pour télécharger l'appli "Too Much" !

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET