Stephen Collins, seul au monde

Stephen Collins, seul au monde © Reporters
Stephen Collins, seul au monde © Reporters

Ce dimanche 12 octobre, l'Agence qui s'occupait de sa carrière a fait savoir qu'elle avait coupé les liens avec l'acteur accusé de pédophilie.

Rien ne va plus pour Stephen Collins. Le 7 octobre, le site TMZ mettait en ligne des enregistrements sonores où l'acteur de 67 ans reconnaît - dans le cadre d'une thérapie de couple - avoir eu des actes inappropriés sur trois petites filles, il y a plusieurs années… Le jour même, il était viré du tournage new-yorkais de "Ted 2", la nouvelle comédie de Seth McFarlane avec Mark Wahlberg. Et le lendemain, on apprenait qu'il ne serait pas dans la saison 4 de la série "Scandal" (il apparaissait brièvement dans la saison 2), comme c'était prévu. Dans la foulée, il a aussi démissionné du Syndicat des Acteurs Américains (SAG)... Professionnellement, Collins est réduit à néant, et le couperet final est venu de l'agence qui le représentait depuis 5 ans. Ce dimanche 12 octobre, un porte-parole de l'Agency of the Performing Arts, située à Beverly Hills, a déclaré : "Nous avons coupé les liens avec Mr Collins." Notons aussi que la chaine UP TV a stoppé n

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET