Stéphane Bern : "Je suis un électron libre"

Cette année, Stéphane Bern est épaulé par Tiga et Raphaël de Casabianca. Emploi du temps surchargé oblige ! © Bernard Barbereau/FTV
Cette année, Stéphane Bern est épaulé par Tiga et Raphaël de Casabianca. Emploi du temps surchargé oblige ! © Bernard Barbereau/FTV

Cette septième édition du "Village préféré des Français" propose pour la première fois un village d’Outre-mer. Réactions de l’animateur…

On nous annonce un numéro riche en nouveautés. Vous serez notamment épaulé par Tiga et Raphaël de Casabianca. Pour remédier à votre emploi du temps chargé ? Oui. L’émission a été signée en janvier. Comment voulez-vous qu’entre ce mois-là et juin, j’arrive à tourner dans quatorze villages, alors que j’enregistre les "Secrets d’histoire", que j’anime l’Eurovision et "Escapade à Lisbonne"… On imagine que c’est une aubaine pour les villages sélectionnés ? Tous les maires et villageois nous le disent, c’est formidable pour le tourisme. Quand vous avez dix minutes consacrées à un village en prime time, sur France 2, ça fait venir beaucoup de monde l’été qui suit. La mission que vous a confiée Emmanuel Macron concernant le patrimoine s’inscrit dans le prolongement de vos émissions, non ? D’un côté l’histoire, de l’autre le patrimoine, le président a bien vu que j’avai

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET