Sonia Dubois : "Arrêtons de culpabiliser les gens pour ce qu’ils mangent"

Pour Sonia Dubois, on subit la dictature d'une minorité en ce qui concerne ce qu'on met dans nos assiettes. © Isopix
Pour Sonia Dubois, on subit la dictature d'une minorité en ce qui concerne ce qu'on met dans nos assiettes. © Isopix

La journaliste française tord le cou aux contre-vérités en matière d’alimentation dans un livre qui ne se veut clairement pas politiquement correct.

Révélée en 1992 par l’émission "Frou-Frou", où elle ne passait pas inaperçue tant pour son bagout que ses rondeurs, Sonia Dubois a ensuite marqué les esprits en perdant 65 kilos. Autant dire qu’elle en connaît un bout en matière d’alimentation. Elle vient ainsi de sortir un livre, "Alimentation, halte aux mensonges et aux idées reçues", où elle s’attaque aux contre-vérités en la matière. "On ne se remet jamais d’avoir pesé à une époque 130 kilos", nous a-t-elle confié. "Donc, le sujet me passionne. La diététique, je connais. Mais je me suis demandé si tous ces aliments qu’on veut bannir désormais sont vraiment mauvais. Il y a une vraie dictature. On ne peut pas être à ce point dans le restrictif. Comment peut-on interdire toute matière qui vient du monde animal ? On est cernés par des cinglés qui veulent nous interdire les plaisirs de la table. Il faut arrêter de culpabiliser les gens sur ce qu’ils mangent. J’en ai ras-le-bol !" Autant dire

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET