"Skyscraper", le gratte-ciel pas si fou que ça

"The Pearl", la plus haute tour du monde, mais uniquement dans "Skyscraper". © Universal
"The Pearl", la plus haute tour du monde, mais uniquement dans "Skyscraper". © Universal

Dwayne Johnson est depuis hier à l'affiche de "Skyscraper", où il doit sauver sa famille dans un gratte-ciel incroyable... mais qui n'a pas grand-chose à envier aux tours réellement existantes ou en projet.

A la croisée du film d’action "Piège de cristal" et des films catastrophe comme "La tour infernale", Dwayne Johnson impose sa masse, son humour et son charisme dans ce "Skyscraper" survitaminé. Il est un ex-agent d’élite du FBI qui doit sauver les siens coincés au sommet de la plus tour du monde, en Chine, tout en pensant à envoyer sa jambe artificielle à la tête des méchants (car pour ce film, The Rock est unijambiste. Ben, oui, ça arrive). Préparez-vous à une surdose de scènes spectaculaires et de rebondissements dont l’invraisemblance n’est qu’un détail.

Dwayne Johnson à l'intérieur de
Dwayne Johnson à l'intérieur de "The Pearl", un gratte-ciel capable de se rendre invisible. © Universal

Et si vous avez du mal à croire qu’on puisse sauter d’une grue sur un gratte-ciel à 300 mètres de haute, faites comme nous, prenez de la hauteur ! "Skyscraper", en salle depuis ce mercredi, nous invite à grimper dans la plus haute tour du monde, "The Pearl", en Chine, un chef-d’œuvre high-tech capable de se rendre invisible pour que le visiteur puisse profiter de la vue à près de 1100 m de haut ! Bien entendu, c’est une fiction, un tel immeuble n’existe pas. Mais il n’est pas pour autant si éloigné de la réalité, dans un domaine où la folie semble être la norme ! Les architectes ressemblent parfois à un mélange de savants fous et d’explorateurs des derniers recoins secrets de la Terre, dans les hautes altitudes. Déjà sur pied, en construction ou encore utopistes, les gratte-ciel sont le nouvel espace de la démesure. Et pas seulement part la taille. Nous en avons visité quelques-uns dans le "Ciné-Télé-Revue" de ce jeudi. En voici un aperçu.

L’attraction la plus haute du monde

A Las Vegas, l’hôtel "Strastosphere" propose, du haut de sa tour à 350 m de haut, de monter dans le « X-Scream », une sorte de fusée qui pique vers le bas, mais aussi dans l’"Insanity", une attraction qui vous fait tourner au-dessus, loin au-dessus, du sol. Si ça ne suffit pas, vous pouvez vous jeter du 108e étage, à 260 m du sol, retenu par un filin. Ils appellent ça le "Skyjump". Tenté ?

Le plus haut, pour l’instant

Le plus haut gratte-ciel du monde se trouve actuellement à Dubaï. Il s’agit du Burj Khalifa, haut de 830 m. Un record déjà menacé par la Jeddah Tower, en construction en Arabie Saoudite. L’ouverture est prévue en 2020 et dépassera le kilomètre ! Juste un peu moins que "La Perle" dans "Skyscraper".

Dans les airs

Si l’imagination des architectes est sans limite, la mise en chantier s’annonce parfois délicate. Le projet le plus irréaliste ? La tour Analemma, accrochée à un astéroïde et qui tournerait autour de la Terre. Un gag ? En tout cas Clouds Architecture Office y travaille très sérieusement.

La tour Analemma, accrochée à un astéroïde, pourrait tranquillement faire le tour de la Terre... Si jamais elle voit le jour. © Clouds Architecture Office
La tour Analemma, accrochée à un astéroïde, pourrait tranquillement faire le tour de la Terre... Si jamais elle voit le jour. © Clouds Architecture Office


LIRE EGALEMENT : "Dwayne Johnson est papa"

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET