"Skyscraper", le gratte-ciel pas si fou que ça

"The Pearl", la plus haute tour du monde, mais uniquement dans "Skyscraper". © Universal
"The Pearl", la plus haute tour du monde, mais uniquement dans "Skyscraper". © Universal

Dwayne Johnson est depuis hier à l'affiche de "Skyscraper", où il doit sauver sa famille dans un gratte-ciel incroyable... mais qui n'a pas grand-chose à envier aux tours réellement existantes ou en projet.

A la croisée du film d’action "Piège de cristal" et des films catastrophe comme "La tour infernale", Dwayne Johnson impose sa masse, son humour et son charisme dans ce "Skyscraper" survitaminé. Il est un ex-agent d’élite du FBI qui doit sauver les siens coincés au sommet de la plus tour du monde, en Chine, tout en pensant à envoyer sa jambe artificielle à la tête des méchants (car pour ce film, The Rock est unijambiste. Ben, oui, ça arrive). Préparez-vous à une surdose de scènes spectaculaires et de rebondissements dont l’invraisemblance n’est qu’un détail.Dwayne Johnson à l'intérieur de "The Pearl", un gratte-ciel capable de se rendre invisible. © Universal Et si vous avez du mal à croire qu’on puisse sauter d’une grue sur un gratte-ciel à 300 mètres de haute, faites comme nous, prenez de la hauteur ! "Skyscraper", en salle depuis ce mercredi, nous invite à grimper dans la plus haute tour du monde, "The Pearl", en Chine, un chef-d’œuvre high-tech capable de se rendre invisible pour

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET