Sexe à l’écran : ce que #Metoo a changé

La série "Game of Thrones" est particulièrement réputée pour ses scènes de sexe assez crues. © HBO
La série "Game of Thrones" est particulièrement réputée pour ses scènes de sexe assez crues. © HBO

On n’a jamais vu autant de scènes de nudité dans les séries TV. Mais depuis l’affaire Weinstein, la façon de les tourner a bien changé, avec la présence de "coordinateurs d’intimité" en plateau.

Les scènes d’amour à l’écran, voilà un sujet qui alimente souvent bien des fantasmes. Et pourtant, si les séquences peuvent être émoustillantes pour les spectateurs, il en va souvent tout autrement pour les comédiens au moment d’enchaîner les prises de vues dans des positions acrobatiques dignes de cascadeurs. Ils se retrouvent généralement dans le plus simple appareil, collés l’un à l’autre (avec souvent un coussin pour éviter tout contact des parties intimes), entourés d’une horde de techniciens, mais aussi de maquilleurs qui viennent remettre un peu de fond de teint sur une fesse ou l’autre, sans oublier le réalisateur qui leur demande généralement de recommencer dix fois le même plan. Accord préalable, mais… Le tournage de ce type de séquence a toujours fait l’objet d’un accord préalable des comédiens. Les scènes de nudité sont négociées dans le contrat. Certaines comédiennes, comme Sarah Jessica Parker, ont ainsi toujours refusé de se déshabiller (même à l’époque de "Sex and the

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET