"Séduis-moi si tu peux" : Charlize Theron et Seth Rogen amoureux

Seth Rogen et Charlize Theron : un drôle de couple dans une comédie romantique très sympa et (parfois) irrévérencieuse.. D.R.
Seth Rogen et Charlize Theron : un drôle de couple dans une comédie romantique très sympa et (parfois) irrévérencieuse.. D.R.

Ces deux-là forment un couple atypique et à croquer dans notre premier vrai coup de coeur de 2019 !

Vous aussi, vous avez remarqué ? Chaque fois que Charlize Theron est dans un film, c’est intéressant ! Et dans le cas de "Séduis-moi si tu peux" (autre titre français bien bidon), qui sort ce mercredi 15 mai, c’est même ultra-sympa ! La blonde de 43 ans, plus sublime que jamais, y incarne Charlotte Field, la Secrétaire d’Etat du Président Chambers (Bob « Better Call Saul » Odenkirk), à qui elle compte bien succéder à la Maison Blanche. Très ambitieuse, donc, et aussi surmenée, re-donc, elle "tombe", dans une soirée mondaine, sur Fred Flarsky (Seth Rogen), un journaliste dont elle fut la nounou trente ans auparavant ! Idéaliste et anti-système, celui-ci vient de claquer la porte de sa rédaction, et elle l’engage quasi-illico pour écrire ses discours. Il ne tarde pas à l’accompagner dans tous ses déplacements et ce qui ne devait pas arriver arriva : il finit dans son lit ! Et le "problème", c’est que ça n’est pas qu'un coup d’un soir.

Aussi peu assortis soient-ils, ces deux-là sont vraiment épris l’un de l’autre. Mais quand Charlotte entame sa campagne, son entourage lui fait comprendre que Fred est un obstacle. "Je suis Marilyn et tu es JFK", lui dit-il, clairvoyant… Comment vont-ils s’en sortir ? Charlotte va-t-elle, par amour, renoncer à devenir la Première femme présidente des USA ? Réponse à la toute fin où, franchement, on a eu du mal à se séparer d’un couple aussi irrésistible !

Si vous ne l’avez pas compris : on aime beaucoup ce film réalisé par Jonathan Levine. C’est même carrément notre coup de coeur du printemps ! Il s’agit avant tout d’une comédie romantique se passant dans les coulisses du pouvoir. Mais elle se déchaîne quand même, avec satire et sarcasme, sur l’univers politicien, ses magouilles et grosses hypocrisies. C’est aussi une nouvelle pièce à verser au dossier #MeToo, puisqu’on on y voit une femme proche du sommet et un bonhomme qui fait tache dans son décor. L'inverse est déjà tellement arrivé dans les fictions et la vraie vie. Mais attention : ne vous attendez pas non plus à trop de profondeur dans cette histoire, certes originale, mais complètement "conte de fées". N’empêche qu’elle est bien troussée – par Liz Hannah et Dan Sterling – et qu’on ne s’ennuie pas une seconde. Et puis le couple Rogen/Theron, complètement improbable (mais c'est ça qui est drôle), est à croquer ! On se dit que leurs personnages leur ressemblent, finalement. Il est un peu (beaucoup) beauf et elle, à la point du raffinement. Enfin, jusqu’à ce que le vernis craque…

A nouveau, en plus d’être irréelle de beauté, Charlize livre une performance incroyable. Avec aussi un Andy Serkis méconnaissable, l’épatante June Diane Raphael (une révélation !) en assistante névrosée et Alexander Skarsgård, en Premier Ministre canadien qui parle notre langue comme une vache espagnole. Oui, Monsieur ! Mais même ça n’a pas pu nous enlever une once du plaisir que ce moment de cinéma procure ! Na !

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET