Sabrina Jacobs : "L’immobilier, c’est mon dada"

 © Hasselblad X1D
© Hasselblad X1D

En plus de la météo, la présentatrice revient à ses premières amours : l’immobilier. Dans un concept émouvant et éclairant. Une aventure humaine qui se distingue des autres programmes du genre.

Aider de futurs propriétaires à trouver leur logement, c’est une mission que s’est déjà donnée la télé. En quoi votre émission se différencie-t-elle d’un programme comme "Recherche appartement ou maison" ? L’émission est construite selon deux axes. D’abord, celui de la recherche d’un bien à travers le portrait de quatre familles aux profils très différents et très attachants. On va accompagner leurs pérégrinations avec tout ce qu’elles comportent d’émotions, joies, tristesses, espoirs déçus, difficultés. Par ailleurs, nous allons suivre l’histoire de quatre biens mis en vente, leurs péripéties, et rencontrer leurs nouveaux propriétaires, de sorte qu’on découvre ce qu’est devenue une maison après l’acquisition. A quelques dizaines de milliers d’euros près, c’est fabuleux de voir combien le destin d’un immeuble peut basculer parce qu’un tel plutôt qu’un autre l’a acquis. Pour avoir une telle vue globale, le tournage a duré un an et demi.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET