"Roswell, New Mexico" : un reboot dispensable mais regardable

De retour dans sa ville natale de Roswell, Liz apprend que Max, son ami d'enfance, qui est amoureux d'elle, est un alien... / D.R.
De retour dans sa ville natale de Roswell, Liz apprend que Max, son ami d'enfance, qui est amoureux d'elle, est un alien... / D.R.

L'histoire de la jolie Liz et des jeunes extra-terrestres de Roswell est encore racontée dans une série. Une version plus sexy et raccord avec notre époque, mais il n'y a pas non plus de quoi se relever la nuit.

Après avoir offert à ses fans les reboots de "Dynastie" et, en octobre dernier, de "Charmed", la chaîne américaine The CW a lancé ce mardi 15 janvier à 21h "Roswell, New Mexico", qui se veut une nouvelle version de la série "Roswell", diffusée entre 1999 et 2002 (en Belgique, elle est passée sur Plug RTL et Club RTL). Mais écrivons-le d'emblée, elle raconte la même histoire et est, comme elle, inspirée par "Roswell High", la collection de livres fantastiques pour jeunes adultes de Melinda Metz. Donc, il serait plus approprié de qualifier "Roswell, New Mexico" de remake plutôt que de reboot. Le principal changement qu'on y trouve par rapport à la série originale, c'est l'âge de ses protagonistes, qui ne sont plus des ados à l'école secondaire mais ont la vingtaine. Et évidemment, son action se passe toujours à Roswell au Nouveau-Mexique, où une soucoupe volante se serait écrasée en 1947, une réalité dissimulée par le gouvernement pour beaucoup, et vaste blague pour l

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET