Revoilà Nicolas Le Floch !

Jérôme Robart se glisse pour la dernière fois dans le costume de Nicolas Le Floch ! © France 2
Jérôme Robart se glisse pour la dernière fois dans le costume de Nicolas Le Floch ! © France 2

Quatre ans que les amateurs de fourberies et autres scandales à la cour de France attendent les nouvelles enquêtes tortueuses du commissaire royal à la télévision.

Aujourd’hui, France 2 met enfin un terme à cette longue période de tergiversations en diffusant les deux ultimes chapitres du feuilleton adapté des romans historiques de Jean-François Parot.

Dans le double épisode conclusif qui vous est proposé ce soir sur France 2, le commissaire au Châtelet, toujours joué par Jérôme Robart (vu entre-temps dans les séries "Caïn", "Paris" et autres téléfilms), nous ramène en 1777, lorsqu’une affaire d’espionnage impliquant monsieur de Sartine (devenu ministre de la Marine) fait rage. Mandaté par le jeune Louis XVI, le flic tentera, entre autres missions, d’éviter une catastrophe diplomatique alors que la guerre franco-anglaise bat son plein.

Une péripétie, dans la boîte depuis longtemps, qui a failli ne jamais voir le jour sur nos écrans. Le dernier inédit, "Le sang des farines", avait été diffusé en mars 2013. Le Floch devait y tirer sa révérence, mais… c’était compter sans la campagne rondement menée des fidèles téléspectateurs qui, suite au partage d’une pétition sur le Web, ont réussi à reconduire le service du policier des Lumières pour deux affaires supplémentaires. Le tournage s’était effectué dans la foulée, à Nemours, au Mans et à Saint-Malo. Compte tenu que "Nicolas Le Floch" s’exporte particulièrement bien à l’étranger, ces deux intrigues finales ont été diffusées en février dernier… mais sur le réseau PBS, aux États-Unis. Cocasse pour une fiction on ne peut plus hexagonale !

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET