Renee Zellweger, une bouleversante Judy Garland

Autre prouesse de Renée dans ce film : chanter, en vrai, les mélodies de l'éternelle Dorothy du "Magicien d'Oz". D.R.
Autre prouesse de Renée dans ce film : chanter, en vrai, les mélodies de l'éternelle Dorothy du "Magicien d'Oz". D.R.

Dans "Judy" qui vient de sortir, l'actrice de 50 ans s'approche au plus près du désespoir de Judy Garland à la fin de sa vie. L'Oscar ne devrait pas lui échapper. 

Déjà lauréate du Golden Globe de la Meilleure Actrice dans un Film Dramatique, Renée Zellweger est désormais nommée à l’Oscar pour sa performance dans "Judy", qui sort ce mercredi 15 janvier dans les salles belges. Adapté de la pièce à succès "End of the Rainbow" ("La fin de l’arc-en-ciel") de Peter Quilter, ce film de l’Anglais Rupert Goold revient sur les tristes derniers mois de Judy Garland et montre en flash back que, toute star fût-elle, elle n’eut jamais, en coulisses, une vie de conte fées. On la voit notamment à l’âge de 16 ans, sur le tournage du fameux "Magicien d’Oz" où elle est Dorothy, se faire sermonner par Louis B. Mayer, directeur de la MGM qui l’avait engagée et finira par la licencier. Depuis ses deux ans, elle chantait, dansait et jouait la comédie, et n’eut donc pas d'enfance. Un manque auquel vint s’ajouter le

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET