Rachel Weisz : Sa publicité L'Oréal interdite pour retouches excessives

Selon l'autorité britannique de régulation de la publicité, le visage de l'actrice aurait subi trop de transformations. Un résultat impossible à obtenir avec une simple crème.

A 41 ans, la femme de Daniel Craig reste une très belle femme sans rides. C'est pourquoi la marque a choisi l'actrice afin de représenter la gamme Revitalift, une crème antirides. Petit problème dans l'histoire : on retrouve une Rachel Weisz totalement métamorphosée, ne possédant plus aucun trait de visage. Il semblerait que certains infographistes ont eu la main un peu lourde avec les logiciels de retouche d'images. Par conséquent, l'autorité britannique de régulation de la publicité a interdit la réclame en Angleterre, la considérant comme mensongère.   La députée Jo Swinsson, cofondatrice de la campagne sur "l'image du corps", a déclaré : "L'industrie de la beauté et de la publicité doivent cesser d'arnaquer les consommateurs avec ces images malhonnêtes (...). Heureusement, le régulateur de la publicité a reconnu une fois de plus le caractère frauduleux de ces retouches excessives".   Le régulateur de la publicité britannique a conclu en expliquant qu'il ne remettait pas en cause le

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET