R. Lee Ermey, le Sergent de "Full Metal Jacket" est décédé

Bien plus qu'un Sergent autoritaire, R.Lee Ermey était un artiste de talent. © Reporters
Bien plus qu'un Sergent autoritaire, R.Lee Ermey était un artiste de talent. © Reporters

L'acteur R. Lee Ermeynous a quittés des complications liées à une pneumonie, ce dimanche 15 avril, à l'âge de 74 ans. Il était le Sergent autoritaire dans "Full Metal Jacket", de Stanley Kubrick.

Connu pour son rôle du Sergent Hartman dans "Full Metal Jacket", R. Lee Ermey est mort, ce dimanche 15 avril 2018. Il souffrait d'une pneumonie qui s'était aggravée. Bill Rogin, le manager de l'acteur, a révélé l'information sur son compte Twitter.

 

Un vrai Sergent

Né en 1944, à Emporia, dans l'Etat du Kansas, R. Lee Ermey entame une carrière militaire à l'âge de 17 ans. Il sert dans les Marines et également lors de la guerre du Vietnam, à la suite de laquelle il obtient le grade de Sergent. Il est réformé en 1972, suite aux traumatismes des combats qu'il a dû mener durant cette période.

Une nouvelle carrière, pas loin de l'ancienne

En 1978, il démarre une seconde vie en se lançant dans le cinéma. Son passé militaire n'est jamais bien loin puisque pour son premier rôle, il joue un Sergent dans le film "Les boys de la compagnie C". Il monte en grade à Hollywood en devenant consultant technique, dans le mythique "Apocalypse now".

Un personnage qui lui colle à la peau

En 1987, après quelques petits rôles, il connaît enfin le succès populaire et la notoriété dans le film culte "Full Metal Jacket", de Stanley Kubrick. D'abord recruté comme consultant, il est ensuite choisi par le réalisateur new-yorkais pour interpréter le rôle du Sergent Hartman, convaincu par sa fougue et son autorité naturelle. Il décroche une nomination pour le Golden Globe du meilleur acteur dans un second rôle. Sa carrière décolle et il se retrouve régulièrement dans la peau de ce militaire sur-vitaminé, comme dans "Body Snatchers". Même en dessin-animé, il ne parvient pas à se défaire de ce personnage qui lui va si bien, en doublant un sergent à la tête des figurines de soldats en plastique, dans le premier "Toy Story", en 1995.

Un acteur polyvalent

Même si le grand public le compare toujours à ce militaire fou qu'il incarnait si bien, il tente diverses apparitions dans des séries télévisées des années 2000, comme "Dr House" ou "Scrubs". Il est aussi à l'affiche de films d'horreur, comme le remake de "Massacre à la tronçonneuse", en 2003. Il poursuit également sa carrière de doubleur dans de nombreux dessins animés comme "Les Simpsons" ou "Kung Fu Panda".

Bien plus qu'un Sergent autoritaire, R.Lee Ermey était un artiste de talent.

Martin Rousseau

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET