Quoi de neuf sur Netflix ?

"La Mante" arrive sur Netflix, qui mise sur le Japon et se dresse contre Sean Penn. © Netflix

Quand le géant de la SVOD s’empare de "La Mante", s’oppose à Sean Penn et mise sur l’animation japonaise.

"La Mante" sur Netflix

Début septembre, une Carole Bouquet effrayante faisait nos soirées sur la Une RTBF et TF1. Dans le drame psychologique "La Mante", la comédienne incarne une célèbre tueuse en série qui a terrorisé l'Hexagone voilà deux décennies. Contrainte par les forces de l’ordre à sortir de l’isolement pour traquer son copycat, elle n’acceptera de collaborer qu’à la seule condition de n’avoir pour interlocuteur que son fils flic, interprété par Fred Testot. Avec une moyenne de 4,8 millions de téléspectateurs par épisode, cette mini-série policière aurait créé l’un des plus grands buzz si l’on en croit les renseignements de Virginia Mouseler, présidente et directrice générale d’un cabinet suisse (The Wit) qui traque les tendances du paysage audiovisuel mondial. Si vous avez toutefois raté le coche… pas de panique : la plateforme de streaming légal vous proposera, dès le 29 décembre, une séance de rattrapage ! Selon Deadline, les six chapitres de la fiction seront disponibles partout dans le monde d’ici la fin de l’année. Seuls nos voisins français n’y auront pas accès, "La Mante" étant toujours proposée en vidéo à la demande sur MyTF1.

 

Sean Penn en désaccord

Le service de SVOD vient de mettre en ligne son nouveau documentaire, "The day I met El Chapo", qui revient entre autres sur l’étrange entretien entre le baron de la drogue Joaquin Guzman et Sean Penn. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce dernier n’a pas l’esprit tranquille. Craignant des représailles, l’acteur et réalisateur a fait appel à un avocat pour demander à Netflix de "supprimer, au moins, les passages" qui le mentionnent. En vain…

Pour rappel : fin 2015, la star américaine rencontrait le chef des cartels mexicains, alors recherché par les autorités du monde entier suite à sa seconde évasion. Un face à face surréaliste, rendu possible grâce à la comédienne Kate del Castillo (à qui l’on doit ledit documentaire), raconté quelques mois après dans le magazine Rolling Stone. « Je voulais m’asseoir, observer, lui poser des questions [pour "ouvrir un débat sur la politique anti-drogue"], assurait à l’époque l’ex de Madonna. La parution de l’article aura mis fin, plusieurs semaines plus tard, à la cavale (de 6 mois) d'El Chapo. « L'idée que M. Penn ou quiconque en son nom a alerté le Ministère de la Justice est un mensonge, se défend l’avocat de l’acteur, Ce n'est jamais arrivé. » C’est pourtant ce que suggère Kate, pour qui Sean aurait livré aux autorités le célèbre narcotrafiquant. Lequel purge actuellement sa peine aux États-Unis.

« Il est très décevant que Netflix et vos clients aient décidé de mépriser le danger extrême qu’ils mettent délibérément en place », regrette un porte-parole de Sean Penn. L’avocat de ce dernier va même jusqu’à écrire que le géant américain aura "du sang sur les mains" si le long-métrage rouvre certaines lésions.

Réponse de Netflix : « Sean Penn a eu l'occasion à plusieurs reprises de participer à ce documentaire et il ne l'a pas fait. Nous donnons simplement ici à Kate l'occasion de parler de cette histoire plus incroyable qu'une fiction. »

Et de faire comprendre que si vraiment danger il y a, l'intéressé ne le doit qu'à lui-même et son choix délibéré d'échanger avec l'ancien ennemi public n°1.

 

Le règne de l’animé

Selon les informations du site The Verge, Netflix prévoirait pas moins de 30 nouveaux animés en 2018. Parmi eux, les aussi redoutés qu’attendus "Chevaliers du Zodiaque", "Devilman Crybaby" (revisité sur dix épisodes) et "Les Enfants de la Baleine", mais aussi – pour les plus avertis – "Sword Gai: the Animation", Baki", "Lost Song", "A.I.C.O Incarnation", "B: The Beginning" ou encore "Godzilla: Planet of the Monsters" (qui sortira dans les salles obscures japonaises avant sa diffusion à l’international sur le service de vidéo sur abonnement. Premier lever de rideau a priori prévu au printemps prochain !

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET