Que devient Marthe Villalonga, la "maman" de cinéma de Guy Bedos ?

Guy Bedos et Marthe Villalonga, un tadem qui faisait des étincelles ! © Archives CTR
Guy Bedos et Marthe Villalonga, un tadem qui faisait des étincelles ! © Archives CTR

La comédienne, qui incarnait sa mère ultra-possessive dans "Un éléphant ça trompe énormément", n’a que deux ans de plus lui !

Avec le décès, à l’aube de ses 86 ans, de Guy Bedos, les images de ses scènes cultes avec Marthe Villalonga dans "Un éléphant ça trompe énormément" et sa suite, "Nous irons tous au paradis", ont tourné en boucle sur les écrans télé. Et il est vrai que la prestation de la comédienne, en caricature de mère pied-noir ultra-envahissante, demeure un véritable régal et réserve quelques-uns des passages les plus savoureux des deux films. LIRE EGALEMENT : "Mort de Guy Bedos : les chaînes bousculent leur programmation" Un personnage qui va coller à la peau de l’actrice, puisqu’à partir de là, on va lui proposer de nombreux rôles dans le même registre, celui de la mère juive qui déboule comme une tornade, à commencer dans "Le coup du Sirocco" en 1979. Elle ira jusqu'à triompher au théâtre dans "Comment devenir une mère juive e

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET