Quand le coronavirus s'invite dans "Top chef"

"Nous travaillons d'arrache-pied pour trouver des solutions et terminer les montages jusqu'à la finale", nous assure la production. © Marie Etchegoyen/M6
"Nous travaillons d'arrache-pied pour trouver des solutions et terminer les montages jusqu'à la finale", nous assure la production. © Marie Etchegoyen/M6

Alors que son tournage est terminé, la production de l'émission culinaire de RTL-TVI va devoir elle aussi composer avec la pandémie et veiller à la sécurité de ses équipes.

La 11e édition de "Top chef", en cours de diffusion sur RTL-TVI et M6, a été tournée en octobre et en novembre 2019. Contrairement à d'autres programmes (comme "The Voice" sur TF1), la suite du concours n'est absolument pas menacée à l'antenne. Si la saison est déjà totalement en boîte (y compris la finale), elle n'est cependant pas entièrement montée. LIRE EGALEMENT : ""The Voice" : pourquoi l'émission de samedi était si courte ?" C'est un sacré travail qu'il reste encore à accomplir pour les équipes de production : "Sur une épreuve de 2 heures, on a environ 14 caméras, soit un total de 28 heures de rushes (c'est-à-dire d'images non montées) sans compter les interviews à multiplier par le nombre de candidats et le nombre d'épreuves", explique Stéphane Rotenberg à nos confrères du Journal des Femmes. Une saison représenterait ainsi 1

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET