Prisca : « Travailler avec Claude François, c’était tout accepter »

Alors que ce 11 mars marque les 40 ans de la mort de Cloclo, nous avons retrouvé l’une de ses plus célèbres Clodettes, Prisca, qui nous décrit un homme à la fois caractériel, exigeant, voire cruel, mais aussi attachant et vulnérable.

Vous devenez Clodette à 16 ans. Et vous découvrez le professionnel d’une exigence sans limite, qui ne supportait pas la moindre défaillance chez les autres…

C’est vrai. Mais il était aussi avant tout très dur avec lui-même. Il ne pensait qu’au travail, obsédé par l’idée de s’améliorer, de se dépasser. Donc, forcément, il demandait beau

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET