Prévenir le burn-out parental

Être mère aujourd'hui, un véritable marathon ! © Prime Entertainment Group

"Mères au bord de la crise de nerfs", diffusé sur la Deux ce mardi, se penche sur ce phénomène.

"Maman !" Le plus doux terme peut se transformer, s’il est répété à longueur de journée et à tout bout de champ, en… torture ! Innommable, cette vérité ? Eh oui, oser verbaliser qu’être parent est difficile, que cela relève parfois du combat quotidien tient encore du tabou dans notre société.

Parce qu’il est aussi vrai que donner la vie – pour ceux qui l’ont vécu – est l’événement le plus fabuleux et magique dans une existence… Mais comment expliquer que l’enfantement, la chose la plus naturelle depuis des millénaires, mène actuellement au burn-out ? Pour tenter de le comprendre, rien de tel qu’une démonstration par l’exemple avec ce reportage qui s’est mis dans le sillage de quatre mères aux identités bien différentes.

A cœur ouvert, elles vous parlent, certes, de leurs joies, mais aussi de leurs moments de désespoir, de leurs « pétages » de plombs devant leurs bouts de chou. Car oui, être mère aujourd’hui, c’est un marathon, il faut assurer sur tous les fronts, comme le commente le journaliste qui signe ce documentaire salvateur. Il a bien raison ! Par rapport aux générations précédentes, l’époque a ajouté une couche de pression sur la tête des génitrices : celle de l’exigence de résultats, comme le devoir moral de "produire" une progéniture d’excellence, même si cela doit passer par le sacrifice de soi. Alors, entendre les récits d’autres qui avouent comment elles ont craqué fait un bien fou. Mieux encore, ces tranches de vie résonnent en nous comme autant de signaux de prévention pour éviter de basculer du côté des parents dépassés. Mieux vaut prévenir que guérir, dit l’adage, il est illustré magistralement par cette heure trente d’immersion.

 

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET