Omar Sy: "Mon père a été bouleversé"

Omar Sy dans "Yao", avec le jeune Lionel Louis Basse. © Cinéart
Omar Sy dans "Yao", avec le jeune Lionel Louis Basse. © Cinéart

Aujourd’hui sort “Yao”, un film qui a permis au comédien de renouer avec ses racines tout en nous montrant une Afrique hors de clichés. Un joli voyage en belle compagnie.

Un acteur français connu, d’origine africaine, arrive pour une tournée promotionnelle de quelques jours au Sénégal, la terre de ses ancêtres. Un jeune garçon débrouillard, Yao, 12 ans (Lionel Louis Basse), fan de l’acteur et de l’autobiographie qu’il a publiée, s’arrange pour traverser le pays depuis son village jusqu’à Dakar afin de se faire dédicacer son exemplaire dépareillé. Touché par sa pugnacité, le comédien l’héberge une nuit, puis se laisser guider par la curiosité et l’envie de le reconduire chez lui en voiture, en prenant le temps de renouer avec ses propres racines. Un voyage coloré qui va le décontenancer avant de lui permettre de se réconcilier avec lui-même et son rôle de père.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET