Olivier Minne ("Fort Boyard") : "On a eu chaud !"

Qu'on se rassure : "La dynamique du jeu n’a pas été entravée par les mesures sanitaires", promet Olivier Minne. © Laurent Vu/FTV/ALP
Qu'on se rassure : "La dynamique du jeu n’a pas été entravée par les mesures sanitaires", promet Olivier Minne. © Laurent Vu/FTV/ALP

Le Père Fouras, Passe-Partout et Felindra sont finalement bien de retour, ce samedi, pour une 31e saison de "Fort Boyard", malgré la crise sanitaire. Avec toujours notre compatriote à la présentation !

Vous avez craint que l’émission ne puisse pas avoir lieu en raison du confinement ? Bien sûr. Personne ne pouvait garantir que les tournages pourraient reprendre avant l’été. On a eu très chaud. La distanciation sociale a-t-elle compliqué les tournages ? Bizarrement, pas plus que ça. Évidemment, il y avait des contraintes. Les équipes techniques étaient masquées, les candidats devaient respecter les distances. Ils sont masqués au début quand ils arrivent sur le Fort et à la fin quand ils sont tous ensemble pour ramasser les boyards. Entre les deux, ils n’ont généralement pas de masque. Ils se rendent individuellement aux cellules avec Passe-Partout, qui est, lui, masqué. Mais ça a bien fonctionné, la dynamique du jeu n’a pas été entravée par les mesures sanitaires. LIRE EGALEMENT : "Du changement dans "Fort Boyard""

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET