Olé, olé : mission accomplie pour les Diables Rouges !

Dries Mertens a ouvert le compteur en marquant un des plus beaux buts de ce début de Mondial. © Photo News
Dries Mertens a ouvert le compteur en marquant un des plus beaux buts de ce début de Mondial. © Photo News

La Belgique a remporté par 3-0 son premier match du Mondial face au Panama grâce à Mertens et Lukaku.

C’est le genre de match piège qui attendait Eden Hazard et ses coéquipiers ce lundi : un adversaire largement à leur portée mais qui peut cadenasser le jeu et s’avérer dangereux en contre. Les hommes de Martinez ont finalement remporté la partie, sur un 3-0 qui ne souffre aucune contestation, même si tout n’a pas été parfait.

Le match avait débuté sur les chapeaux de roues, les Diables ayant visiblement l’intention d’en finir rapidement. Après quelques minutes, les défenseurs panaméens en avaient déjà plein les pieds. On semblait parti pour une victoire facile mais après un quart d’heure relevé, le rythme de la partie a alors commencé à baisser et l’équipe du Panama, pourtant assez faible, a même commencé à se montrer dangereuse, s’approchant de plus en plus du goal belge. C’est donc sur un 0-0 décevant que les 45 premières minutes se sont achevées.

Heureusement, la seconde mi-temps a débuté de la meilleure des façons qui soit avec Dries Mertens qui arrive à faire sauter le verrou panaméen à la 47e d’une reprise de volée magistrale qui constitue sans conteste un des plus beaux buts pour l’heure de ce début de Mondial. Pour autant, rien n’est joué et il n’est pas question de baisser la garde. Quelques minutes à peine plus tard, le Panama frôle l’égalisation face à une défense belge amorphe. Il faut un grand Courtois pour sauver les meubles. Les Diables sont repartis alors à l’assaut des filets du Panama et après plusieurs essais infructueux, Lukaku a finalement marqué le deuxième but d’une tête imparable. Cette fois, la messe était dite. D’autant que quelques minutes plus tard, Lukaku a remis le couvert, faisant 3-0.

Mission accomplie donc pour les Belges. Il faudra évidemment corriger certaines imperfections pour la suite et ne pas oublier qu’on était face à une équipe assez faible. Mais lorsqu’on voit le nombre de favoris qui ont déjà été accrochés durant ces premiers jours de la Coupe du Monde, on aurait vraiment tort de faire la fine bouche. On a réussi notre entrée dans la compétition. Allez les Diables !

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET