Odile Vuillemin : " J'ai ouvert mon champ de conscience "

 © Bernard BARBEREAU - Adrenaline - FTV
© Bernard BARBEREAU - Adrenaline - FTV

La comédienne nous dit pourquoi elle ne pouvait pas refuser ce film qui traite de l’inceste.

Quand on voit votre nom au générique, on devine que le personnage que vous interprétez ne va pas vivre une promenade de santé...C’est souvent le cas, mais il y a parfois des paradis tourmentés. (Rires.) Surtout, il y a des sujets de société qu’il est important de traiter. Le cinéma peut permettre de transmettre une émotion beaucoup plus parlante que de beaux discours. En partageant les émotions d’une héroïne, le public comprend davantage. Ce sont des défis de comédienne qu’il serait très stupide de refuser.D’où vient cette préférence pour les personnages en souffrance ?Il est vrai que ce sont des films plutôt noirs. Quand je lis un scénario comme celui-là, je me dis que ce sont des messages qu’il faut transmettre. Peut-être est-ce mon côté sociologue puisque je voulais être ethnologue à l’origine. Mais quoi de plus gratifiant pour un artiste que de se sentir utile ?

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET