Nouveau rebondissement dans l’affaire Thierry Samitier

Accusé de viol, Thierry Samitier assure qu'il ne connaît pas la personne qui a témoigné dans une séquence diffusée dans TPMP. © Isopix
Accusé de viol, Thierry Samitier assure qu'il ne connaît pas la personne qui a témoigné dans une séquence diffusée dans TPMP. © Isopix

Une troisième femme a accusé le comédien de "Nos chers voisins" d’agression sexuelle, mercredi soir, sur le plateau de TPMP. Vivement critiquée sur les réseaux sociaux, la séquence a été retirée des rediffusions et replay de l’émission.

Depuis le 7 octobre dernier, le comédien et ex-candidat de "Danse avec les stars" (DALS) Thierry Samitier est dans la tourmente. D’anciennes collègues de la pièce "Boeing-Boeing" dans laquelle il jouait le rôle de Robert l’accusent de gestes déplacés. Les deux femmes de 35 et 39 ans ont déposé une main courante en hiver dernier pour des faits qui se seraient déroulés en octobre 2018, rapporte Médiapart, et les représentations au théâtre Danou, à Paris, ont été interrompues un an plus tôt que prévu. LIRE EGALEMENT : "Thierry Samitier ("Nos chers voisins") accusé de "gestes déplacés"" L’ex-footballeur professionnel Frank Lebœuf, membre de la distribution, défend pour sa part les victimes présumées. Pour l’interprète d’Aymeric Dubernet-Carton dans "Nos chers voisins", ce dernier serait à l’origine de toute ces histoires. "Derrière

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET