“Nos batailles”, une success-story fragile

Suite au succès du film aux Magritte, "Nos Batailles" ressort dans quelques cinémas et centres culturels. / D.R.
Suite au succès du film aux Magritte, "Nos Batailles" ressort dans quelques cinémas et centres culturels. / D.R.

Le film sort en DVD et est disponible en VOD. Il revient aussi dans deux cinémas à Bruxelles. Fêté aux Magritte, ignoré en salle, il est représentatif de la situation précaire du cinéma belge francophone.

Célébré lors de la 9e cérémonie des Magritte, qui s’est déroulée ce 2 février au Square, le film “Nos batailles”, de Guillaume Senez, ressort dans deux salles en même temps qu’il devient disponible en DVD et VOD. L’occasion d’offrir une nouvelle chance à ce film à la belle énergie, où l’émotion n’est pas travestie, avec des comédiens qui donnent le meilleur d’eux-mêmes – ce n’est pas un hasard si, en plus d’avoir été sacré meilleur film et d’avoir obtenu les Magritte du meilleur réalisateur et du meilleur montage, "Nos batailles" a vu ses actrices Lucie Debay et la toute jeune Lena Girard Voss récompensées. L’acteur principal français Romain Duris, lui, n’était pas éligible.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET