La drôle d'année de Miss Belgique : "Je n'ai presque rien pu faire !"

"Je suis très prudente. Il ne faut pas sous-estimer le virus", confie la Miss. © Instagram
"Je suis très prudente. Il ne faut pas sous-estimer le virus", confie la Miss. © Instagram

Nous sommes revenus avec Celine Van Ouytsel sur cette année unique dans sa vie, que la crise du coronavirus a terrassée. Malgré les regrets et les craintes, elle se veut positive.

La crise du Covid est venue compromettre une année unique dans une vie. On est Miss une fois, pas deux ! Oui, c'est ce que je me disais le 11 janvier, le soir de mon élection. Je n'aurais jamais pensé que 2020 serait associé à un virus qui changerait tellement nos vies. Qui aurait pu imaginer cela ? J’en suis désolée, mais j’ai conscience que la santé est bien plus importante. Tout le monde est touché. Ce n'est pas pire pour moi que pour n'importe qui d'autre. J'ai compris que la famille est la chose la plus importante dans la vie. Pour eux, je reste positive. C’est le moins que nous puissions faire, et aussi être gentils les uns avec les autres. Nous en avons besoin. Le monde est assez sombre comme ça. "Je n'aurais jamais pensé que 2020 serait associé à un virus qui changerait tellement nos vies" LIRE EGALEMENT :

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET