Michel Drucker : " Je ne serai plus jamais le même à la télé "

 © Gilles Scarella/FTV
© Gilles Scarella/FTV

Avec l’énergie d’un jeune homme, l'animateur le plus chevronné de France 2 s’apprête à vivre une année bien remplie, entre télévision et scène.

On a pu lire que c’était votre dernière saison de " Vivement dimanche ". Dans quel état d’esprit l’abordez-vous ?Je n’ai jamais dit que c’était ma dernière saison. Simplement, j’imagine que ça peut être le cas, compte tenu de ma longévité. Je me suis inquiété pendant deux ans quand un vent de jeunisme a soufflé sur le métier. Quand je vois tous ceux qui ont quitté l’antenne, je me dis que j’ai beaucoup de chance d’être encore là. En réalité, j’ai resigné pour un an, comme tout le monde, car le mandat de la direction actuelle s’achève en avril. Ce sera ma cinquante-sixième année, et la deuxième depuis la nouvelle formule. Je suis très content de cette reprise. J’accueillerai cette saison, en plus des habitués, Maud Fontenoy, qui viendra nous parler de l’environnement, le grand sujet de ces prochaines années. Deux humoristes nous rejoignent également, un Belge, Alex Vizorek, et Tom Villa. Deux transfuges de " Salut les terriens ! 

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET