Michaël Miraglia  : ""Reporters" est proche des gens"

Le journaliste de RTL-TVI Michaël Miraglia est très satisfait du succès de "Reporters". © RTL-TVI
Le journaliste de RTL-TVI Michaël Miraglia est très satisfait du succès de "Reporters". © RTL-TVI

Au menu de votre soirée, un numéro de "Reporters" consacré à la chirurgie esthétique. L’occasion d’élargir le propos sur le travail de Michaël Miraglia sur ce programme.

Qui avez-vous suivi dans ce numéro ? Il faut tout d’abord préciser une chose. "Reporters" se compose pour moitié de sujets propres et pour l’autre moitié de sujets achetés auprès de boîtes de production françaises. Celui-ci en fait partie. Les sujets achetés sont "belgicisés". C’est là que j’interviens, j’y apporte une connotation belge. Ce reportage suit quatre candidats dans les méandres des nouvelles méthodes de chirurgie esthétique, notamment une dame qui se fait renforcer les coussinets des pieds parce qu’elle marche beaucoup avec des talons. On évoque aussi l’implant fessier et l’implant capillaire, à l’aide de la technique manuelle, ainsi que la technique du vampire lift… Ce sont des portraits. "Reporters" s’inscrit dans la lignée d’un magazine de société, à la recherche de la compréhension de la motivation des gens. LIRE EGALEMENT : "Michaël Mira

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET