Mathieu Kassovitz : des petits soucis avec la police

 © Reporters
© Reporters

L'acteur s'est confronté aux forces de l'ordre via Twitter, mais les policiers ont décidé de riposter... devant la justice.

Mathieu Kassovitz s’est attiré les foudres de la police nationale après avoir critiqué l'intervention de 24 policiers dans un hôpital psychiatrique de la ville de Nantes pour récupérer 7 grammes de cannabis dans la chambre d’un patient.

« Bande de b******. 7g!!! 24 policiers!!!!! Vous êtes une belle bande de bon à rien », a lancé le réalisateur sur Twitter dans la nuit du 23 au 24 décembre. Un commentaire qui a donné suite à une plainte de la part des policiers concernés, et notamment du syndicat Unsa Police, qui a saisi ce mercredi le ministre de l’intérieur Gérard Collomb, ainsi que le rapporte Le Figaro, afin que des mesures soient prises à son encontre.

Sur Twitter, le directeur général de la police nationale Éric Morvan a, quant à lui, témoigné son soutien aux policiers de Nantes, tandis que la Police nationale a partagé : « M. Kassovitz, notre engagement est total pour assurer, 7 jours/7, 24h/24, la sécurité de chaque citoyen, y compris la vôtre et celle de ceux qui vous sont chers ». Avant que ce dernier ne réplique : « Merci les gars. Ma famille et moi-même allons très bien et la seule raison d'avoir affaire à vous c'est si vous m'arrêtez à 24 avec 7g de haschisch dans la poche. Bonnes fêtes ».

Face à l'ampleur de la polémique, l'acteur s'est tout de même excusé, à demi-mots.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET