Marilou Berry en pleines formes !

 © Archives CTR
© Archives CTR

Pour cette suite à l’adaptation de la BD "Joséphine", de Pénélope Bagieu, la fille de Josiane Balasko goûte aux joies incertaines de la grossesse et nous régale avec son humour poids lourd.

En 2013, Marilou Berry, aidée de la réalisatrice et scénariste Agnès Obadia, nous faisait découvrir Joséphine, une jeune femme dont l’ambition professionnelle et les désirs sensuels se heurtaient à un obstacle de poids : ses rondeurs aussi envahissantes que disgracieuses, du moins à ses yeux. Le film s’achevait dans une cascade de cœurs quand Joséphine décrochait le prince charmant ultime en la personne de Gilles (Mehdi Nebbou). Forcément, tout cet amour débordant devait bien accoucher d’un nouveau-né. Le voilà qui débarque sur nos écrans et dans la vie de Joséphine…Certaines suites ne sentent que l’envie d’amasser le maximum de pognon avec un minimum d’efforts. Parce que "Joséphine s’arrondit" n’en fait pas partie et se révèle même plutôt risqué pour Marilou Berry, pour la première fois de sa carrière également derrière la caméra et qui assume les dialogues, on a vraiment envie de vous conseiller cette comédie. Bien sûr, les gags sur le

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET