Mariah Carey évoque son combat contre la maladie

Si Mariah Carey parle de sa maladie, c'est pour que ceux qui souffrent de troubles bipolaires se sentent moins seuls... © WENN.com
Si Mariah Carey parle de sa maladie, c'est pour que ceux qui souffrent de troubles bipolaires se sentent moins seuls... © WENN.com

La chanteuse a reconnu suivre une thérapie afin de lutter contre des troubles bipolaires.

Dans un entretien accordé au magazine People, Mariah Carey a dévoilé que des troubles bipolaires lui avaient été diagnostiqués en 2001, quand elle a été hospitalisée à la suite d’une dépression. Elle avait néanmoins refusé de l’accepter et avait vécu dans le déni pendant plusieurs années. La star de la pop a finalement décidé de suivre un traitement il y a peu et suit actuellement une thérapie.


Son traitement consiste notamment à prendre des médicaments pour un trouble bipolaire de type II, qui comprend des périodes de dépression ainsi qu’une hypomanie, pouvant causer irritabilité, troubles du sommeil et hyperactivité. "Jusqu’à récemment, j’ai vécu dans le déni et l’isolation, et dans la peur constante que quelqu’un m’expose, a-t-elle déclaré. C’était un poids si lourd à porter et je ne pouvais plus faire cela. J’ai recherché et reçu des soins, je me suis entourée de personnes positives et j’ai recommencé à faire ce que j’aime - écrire des chansons et faire de la musique. (...) Je prends des médicaments qui ont l’air de plutôt bien marcher. Cela ne me rend ni fatiguée ni endormie, ni rien de ce genre. Trouver le bon équilibre est ce qui compte le plus."

Parler, pour ne pas lutter seule

Mariah Carey, mère des jumeaux de six ans Moroccan et Monroe, a expliqué avoir cru pendant longtemps qu’elle souffrait de troubles du sommeil, et elle était à la fois irritable et énervée à l’idée de laisser tomber les gens. Elle travaillait donc avec acharnement. "Il s’avère que je souffrais d’une forme de manie. Je finissais par frapper un mur, a-t-elle révélé. J’imagine que mes épisodes dépressifs se traduisaient par une très faible énergie. Je me sentais si seule et triste - même coupable de ne pas faire ce qu’il fallait pour ma carrière."


La chanteuse a décidé de parler de son combat parce qu’elle veut s’assurer que d'autres ne traversent pas cette maladie seuls. "Cela peut être incroyablement isolateur. Cela n’a pas à nous définir et je refuse que cela me définisse ou me contrôle", a-t-elle expliqué. Mariah Carey a partagé son histoire sur les réseaux sociaux, ce mercredi, à côté du commentaire : "Je suis reconnaissante de partager cette partie de mon voyage avec vous".

 

© Cover Media

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET