Manu Payet fait danser les César !

Ce 2 mars, la 43e édition des César a récompensé "120 battements par minute", de Robin Campillo. © Capture vidéo
Ce 2 mars, la 43e édition des César a récompensé "120 battements par minute", de Robin Campillo. © Capture vidéo

La 43e édition des César a célébré "120 battements par minute" devant "Au revoir là-haut". Stephan Streker repart sans prix mais heureux. Déception par contre pour la comédie « Le sens de la fête ».

Une intro en musique, en rimes, avec des danseurs déguisés en César sarcastiques. Pour l’ouverture de la 43e cérémonie des César, place Pleyel ce vendredi soir à Paris, Manu Payet, animateur de la soirée, sait comment réussir son entrée ! A suivi une introduction tout en humour et classe dans la présentation des favoris, et un peu de drague en espagnol devant le César d’honneur, Penélope Cruz. Enfin, jusqu’au moment de voir son mari, un certain Javier Bardem. Avant le premier hommage de la soirée, à Jeanne Moreau l’éternelle. La barre était placée haut. Vanessa Paradis en rose, présidente de la cérémonie a tenu un discours convenu qui n’a pas oublié le combat des femmes – et des hommes - qui subissent des violences.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET