Mais où est passé Bla-Bla ?

Une mésaventure qu'a aussi connu Malvira en 2003... © Archives CTR

Inquiétude à la RTBF ! La marionnette et deux de ses acolytes ont disparu de leur malle...

Mise à jour

Contactée par nos soins ce jeudi après-midi, la RTBF nous signale la bonne nouvelle : "On a retrouvé Ici Bla-Bla. En fait, il n’avait pas disparu, mais confié au Musée de la marionnette à Tournai"

Non il ne s'agit pas d'un canular ! Bla-Bla, Clic et Raton ont bien disparu de leur malle de rangement située au 3e étage du boulevard Reyers. C'est la journaliste Françoise Walvarens qui a lancé l'alerte, en publiant cet avis de recherche sur sa page Facebook ce mercredi.

 

"On est en train de chercher partout, mais c’est compliqué, parce qu’on ne sait pas depuis quand la boîte a disparu. C’est en ouvrant le coffre aujourd’hui qu’on s’est rendu compte qu’elle n’y était plus. (...) Seuls les employés de la RTBF auraient pu y avoir accès. Les gens adorent Bla-Bla, et c’est sûr que celui ou celle qui a « emprunté » les marionnettes est fan de l’émission" rapporte un journaliste à nos confrères de Paris Match, avant de préciser des derniers exemplaires de ces personnages.

Une nouvelle qui touchera plus les nostalgiques des années '90, qui se souviennent sûrement de la meilleure réplique d'"Ici Bla-Bla": "Salut les lardons". L'émission de jeunesse diffusée de 1994 à 2010 mettait en scène Bla-Bla, mais aussi plein d'autres personnages comme Clic et Raton, mais aussi Mamy ou encore le vilain Wilbur Disquedur.

Une disparition qui n'est pas sans rappeler les mésaventures d'un autre marionnette de la RTBF. Souvenez-vous, en 2003 Patrick Chaboud, propriétaire de Malvira, avait annoncé le vol de sa création alors qu'elle se trouvait dans le coffre de sa voiture. Elle avait été retrouvée intacte deux semaines plus tard, suite à un appel anonyme reçu par la police.

© Archives CTR

Espérons que "L'affaire Bla-Bla" connaisse un dénouement similaire.

F.Gh.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET