Magnum : le retour explosif !

Jay Hernandez remplace Tom Selleck et son inénarrable moustache. © Capture Video/CBS
Jay Hernandez remplace Tom Selleck et son inénarrable moustache. © Capture Video/CBS

La chaîne CBS lâche la première bande-annonce du reboot de la série-culte, annoncée pour la rentrée. Certains fans risquent de tirer la langue…

La première bande-annonce - de près de quatre minutes ! - du reboot de la série "Magnum" est enfin arrivée. Et elle risque de faire crisser les dents des fans de Tom Selleck. Au moment de l’annonce de l’arrivée d’un nouveau Thomas Magnum, détective privé à Hawaï, locataire impécunieux du richissime écrivain Robin Masters, joli cœur mais au sens de l’honneur chevillé à son imposante moustache, les internautes avaient déjà fait la moue devant la photo du remplaçant, Jay Hernandez ; cette fois, ils risquent de ne plus reconnaître du tout leur série culte. Pour un bien, pour un mal ? On devra attendre la rentrée, le lundi sur CBS, pour pouvoir donner un avis définitif. En tout cas, les changements ne manquent pas.

Exit la moustache

Le héros principal, d’abord. Bien sûr, Tom Selleck, 73 ans (!) ne reprend pas le volant de la (des) Ferrari de Robin Masters. Mais si Jay Hernandez, vu dans “Suicide Squad”, s’est attiré les foudres des fans de la première heure, c’est surtout parce qu’il n’a pas… de moustache. Hors pour beaucoup, Magnum sans ses bacchantes qui lui mangent le visage, c’est comme si “Chapeau melon et bottes de cuir” nous revenait en tongs et maillots lycra sur la plage. Ça ne passe pas. “C’est normal", justifie pourtant Hernandez à la presse américaine. "Personne ne va remplacer Tom Selleck. On ne peut pas, donc il faut le réinventer, prendre ce qui marche de la série originale et faire quelque chose de nouveau. C’est ce que nous avons fait. Mais pas de panique. Regardez la série et il y aura peut-être par la suite quelque chose que les gens qui regrettent la moustache apprécieront.” Ouais…

Feu John Hillerman et Tom Selleck, les héros des années 80. © Universal
Feu John Hillerman et Tom Selleck, les héros des années 80. © Universal

Higgins, Juliet Higgins

Peut-être Hernandez en disant cela pense-t-il à l’actrice Perdita Weeks ? Car le changement le plus perturbant pour les anciens, au niveau des personnages, est sans doute là. Exit le majordome britannique et collet monté Higgins pour garder la maison de Robin Masters et envoyer ses deux dobermans aux fesses du détective quand il l’agace trop. C’est une femme qui cette fois joue les concierges. Cette beauté blonde de 32 ans a notamment joué la sœur d’Anne Boleyn dans “Les Tudors”. Elle campe Juliet Higgins, qui aurait donc du sang du rigide colon britannique dans les veines. Et il ne faut pas essayer de lui en imposer. Elle est visiblement capable de mettre par terre en quelques prises les gros bras qui voudraient lui faire un mauvais parti. Normal, c’est une (jeune) ancienne du MI6. Décédé en novembre dernier à l’âge de 84 ans, John Hillerman, qui jouait Higgins, aurait-il apprécié de se voir supplanté par une femme, fût-ce telle venue du Pays de Galles ? Les temps changent, c’est ainsi.



Perdita Weeks remplace John Hillerman dans le rôle de Higgins. Zeus et Apollon ont eu aussi de la descendance. © Capture Video/CBS
Perdita Weeks remplace John Hillerman dans le rôle de Higgins. Zeus et Apollon ont eu aussi de la descendance. © Capture Video/CBS

Une dose de "Fast & Furious"

Le pari le plus risqué va tenir au ton de la série. Magnum, c’est la décontraction, le premier détective en chemise à fleurs et jean-baskets. Ses aventures reflètent davantage un art de vivre qu’une véritable suite d’intrigues à résoudre. La plupart du temps, ses enquêtes tournent d'ailleurs autour de jolies femmes menacées ou de ses amis à secourir sous le soleil d’Hawaï. Il avance aux coups de cœur et coups de bol, se révélant plus malin que Higgins le pense, sans oublier de goûter aux plaisirs de l’existence. Un héros épicurien. Or, en embauchant Justin Lin, le réalisateur des “Fast & Furious 4, 5 et 6”, la production mise clairement sur le spectaculaire. Il suffit de regarder la course-poursuite au cours de laquelle Magnum - devenu un ex des Navy SEAL avec des potes du même tonneau -, sacrifie une Ferrari pour grimper dans un camion, puis de là sauter dans un hélicoptère, pour comprendre qu’on est complètement ailleurs. Le fait que Magnum enquête pour venger un ami assassiné ajoute une louche de drame qui ne va pas forcément avec le ton léger de la série initiale. Le Magnum de Tom Selleck finissait toujours par sauver ses copains et nous faire son sourire ravageur. Y aura-t-il un nouveau public pour cette version plus testostéronée de la série, comme l'espère Jay Hernandez? Réponse dans quelques semaines.

Zachary Knighton, Perdita Weeks et Stephen Hill, la nouvelle bande à Thomas Magnum. © Twitter/CBS
Zachary Knighton, Perdita Weeks et Stephen Hill, la nouvelle bande à Thomas Magnum. © Twitter/CBS

Le genre de scènes d'action qu'on a plus eu l'habitude de voir dans
Le genre de scènes d'action qu'on a plus eu l'habitude de voir dans "Fast & Furious" que Magnum. © Capture Video/CBS


ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET