Maëlle ("The Voice") serait-elle en danger ?

Maëlle, gagnante de "The Voice" (France) saison 7, a été contrainte de porter plainte contre un internaute menaçant. © TF1
Maëlle, gagnante de "The Voice" (France) saison 7, a été contrainte de porter plainte contre un internaute menaçant. © TF1

Menacée sur son compte Instagram, la dernière gagnante en date du télé-crochet de TF1 a été obligée de porter plainte contre un internaute malintentionné.

A peine vient-elle de remporter "The Voice : la plus belle voix" qu’elle subit déjà les affres de la notoriété. Maëlle, 17 ans, a dû porter plainte à la gendarmerie de Macon (Saône-et-Loire) suite à de graves menaces proférées à son encontre sur ses réseaux sociaux.

Sur Instagram, notamment, un individu a fait part de son envie d’enlever la chanteuse… pour la vendre sur le darknet. « Ce mystérieux interlocuteur avait contacté la plus belle voix de l’année pour lui demander de réaliser un shooting photo avec lui », a déclaré une source proche de Maëlle au Parisien. Face au silence de cette dernière, l’internaute serait devenu agressif. « Il assure qu'il a fait la guerre, qu'il est militaire et que durant sa carrière, il a vu des enfants morts et des filles abusées. Et il finit par menacer d'enlever Maëlle en vue de la mettre en vente sur le darknet. »

Des propos qui n’ont pas manqué d’alarmer l’entourage de Maëlle, qui s’est rendue à la gendarmerie pour porter plainte. Les premiers éléments de l’enquête ont permis d’identifier le suspect : il s’agit d’un adolescent de 19 ans, interné à l'hôpital Charcot de Plaisir, dans les Yvelines. A noter que le jeune homme en proie à des problèmes psychiatriques – qui bénéficie de permissions de sortie – est déjà connu de la justice après avoir été une première fois arrêté en possession d’une arme sur l’avenue des Champs-Elysées.

Entendu par les services de police le 31 mai dernier, l’intéressé – jugé "très dangereux" et "irresponsable de ses actes" par un expert psychiatre – serait rentré dans un nouveau délire, évoquant des pirates informatiques qui auraient prévu d’enlever Maëlle, son idole, avec qui il assure être en contact. Un surveillance renforcée aurait été exigée suite à l’audition.

Le dossier, transmis au procureur de Versailles, suit son cours.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET