Lionnel Astier : "Je nage dans le bonheur"

 © François LEFEBVRE
© François LEFEBVRE

Voilà un acteur attachant avec qui il est plaisant d’échanger quelques mots, surtout s’il s’agit de la série "Alex Hugo".

Retrouvez-vous toujours avec plaisir le climat rigoureux de la haute montagne ?Oui, c’est fabuleux, magnifique, et ça donne des images assez extraordinaires. Dans ces grands espaces, on est en plein western. Ce que je regrette, c’est de ne pas connaître ces paysages sous la neige.Vous ne craignez pas les orages de haute montagne ?De gros orages, il y en a partout. Hier, je suis allé jouer au Festival de Ramatuelle. En chemin, sur l’autoroute, ce qui nous tombait dessus était terrifiant. On a été obligés de s’arrêter, car on n’y voyait plus à deux mètres.On imagine que vous retrouvez avec plaisir Samuel Le Bihan. Un être que vous qualifieriez de généreux ?Oui, c’est un partenaire particulier, car il y a une amitié réelle entre nous et un vrai plaisir de jouer ensemble. Ça fait partie de l’envie d’y retourner. C’est aussi fort que la montagne.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET