Ligue du LOL : des journalistes français au cœur d’un scandale

Cyprien et Daphné Bürki ont osé avouer publiquement avoir subi les commentaires haineux de la Ligue du LOL, fondée par Vincent Glad,ex-chroniqueur sur Canal +. © Reporters / Capture écran YouTube
Cyprien et Daphné Bürki ont osé avouer publiquement avoir subi les commentaires haineux de la Ligue du LOL, fondée par Vincent Glad,ex-chroniqueur sur Canal +. © Reporters / Capture écran YouTube

Séisme dans le monde des médias français. Un groupe Facebook de journalistes harceleurs a éclaté au grand jour. Et des noms sont tombés.

Raz-de-marée dans la twittosphère française. Vendredi dernier, le 8 février, un article de Libération lançait un pavé dans la mare. Il révélait l’existence de "La Ligue du LOL", un groupe Facebook qui, depuis plusieurs années, pratique le cyber-harcèlement, en particulier à l'encontre de femmes et/ou de militantes féministes. Une trentaine de journalistes, influents sur Twitter, en particulier entre 2009 et 2012, s'y seraient retrouvés virtuellement pour avoir des discussions privées qui auraient rapidement débordé du cadre du réseau social pour s'en prendre à certaines personnalités du Web. "C’est un groupe d’amis Facebook, comme tout le monde en a", a assuré Vincent Glad, qui a fondé le groupe en 2009, à Libération pour qui il travaille aujourd'hui. "On y faisait des blagues, un travail de veille, c’est d’un commun absolu, il n’y a jamais eu, à l’intérieur de ce groupe, d’obsession anti-féministe. On se moquait de tout, et tou

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET