Eliot : "L’Eurovision n’est pas une compétition"

Notre représentant à l'Eurovision 2019 rêve d’être dans le top 5 ou le top 10 ! © D.R.
Notre représentant à l'Eurovision 2019 rêve d’être dans le top 5 ou le top 10 ! © D.R.

Avant de représenter la Belgique au Concours Eurovision de la Chanson, dont la première demi-finale a lieu ce soir, le Montois Eliot retrouve Blanche, notre candidate en 2017, le temps d’une interview.

Vous avez tous les deux été révélés dans "The Voice Belgique". Quel souvenir gardez-vous de cette aventure ? Blanche : C’était vraiment super même si, tout au long de la saison, j’étais très gênée. J’avais beaucoup de mal à me lâcher. "The Voice" m’a surtout servi d’apprentissage. Si c’était à refaire, je n’hésiterais pas une seule seconde. Eliot : Je garde un bon souvenir des personnes que j’ai rencontrées grâce au programme. En revanche, je ne suis pas très fier de mes passages. Je n’arrivais pas à profiter pleinement de l’expérience car c’était la première fois que je me retrouvais devant des caméras. Comment avez-vous digéré votre élimination ? Eliot : Je l’ai un peu mal vécue car je savais que j’avais complètement raté mes prestations. Ce qui est difficile quand on est éliminé, c’est l’arrêt brutal de la médiatisation. Je l’ai énormément ressent

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET