Les stars de "Beverly Hills": "Arrêtez de nous parler de Luke"

Le cast de "Beverly Hills 902103 réuni pour une conférence de presse © Isopix
Le cast de "Beverly Hills 902103 réuni pour une conférence de presse © Isopix

Ce 7 août, la série-culte des années 1990 faisait son grand retour aux USA. En exclusivité, nous avons rencontré ses acteurs pour évoquer ce come-back, mais aussi leur ami Luke Perry... 

Stoppé en mai 2000 après dix saisons et 293 épisodes, "Beverly Hills 90210" is back ! Mais que les fans de la série originale en soient bien conscients: cette nouveauté n’en est ni la suite, ni une version plus moderne. Et ses vedettes ne sont plus Kelly, Brenda, Brandon, Donna, Steve, David et Andrea, mais leurs interprètes ! Des acteurs et actrices qui ont accepté de jouer des versions "exagérées" d’eux-mêmes et de raconter une histoire proche de la leur aujourd’hui.

 

"Vous faites beaucoup plus vieille en vrai !"


Ce sont Tori Spelling et Jennie Garth qui ont relancé le projet "BH90210". "Quand on a présenté le concept aux gens de la Fox, tout ce qu’ils voulaient, c’était faire un reboot", nous a expliqué Jennie.  "Mais pour nous, c’était hors de question. Ça nous aurait totalement desservis et le public, qui est intelligent, se serait vite lassé. Pendant deux ans, on a tenu bon et bataillé ferme." Et c'est justement l’humour et le second degré qui sauvent cette mouture. Ses acteurs passent souvent pour des gros ringards, et ne craignent pas de se moquer d’eux-mêmes, repoussant au maximum les limites du politiquement correct. Quand Tori et Jennie arrivent à Vegas, le jeune réceptionniste, qui n’a d’abord pas reconnu cette dernière, lui lance : "Vous faites beaucoup plus vieille en vrai !" .

© FOX (capture d'écran)
© FOX (capture d'écran)

"On y va à fond !", se réjouit Jennie. "Et ce qui nous sert de matière première, ce sont tous les ragots qui ont circulé et circulent sur chacun de nous ou notre groupe." "Je savais qu’on était tous hyper-drôles et c’est ça que j’ai voulu exploiter", a enchaîné Tori, qui est naturellement tordante à l’écran et vole la vedette à ses camarades. 

Dans le casting, on retrouve bien évidemment Shannen Doherty, qui nous a confié qu'au départ, elle avait refusé de faire partie de cette aventure.  "C’était un non catégorique. Mais ça n’avait rien à voir avec la série ou les autres comédiens. A l’époque, ce n’était juste pas quelque chose qui avait sa place dans ma vie. En plus, avec Luke, on travaillait sur un projet commun. Après sa mort, les acteurs, scénaristes et les gens de la Fox ont été assez gentils de revenir vers moi et me solliciter une nouvelle fois. Je leur en serai à jamais reconnaissante. Je me suis rendu compte à quel point c’était important d’être ainsi réunis après avoir perdu l’un des nôtres. On s’est tous appuyés les uns sur les autres."

© FOX (capture d'écran)
© FOX (capture d'écran)

 

"Arrêtez de nous parler de Luke…"

À propos de Luke Perry, l'acteur, décédé d'un AVC le 4 mars dernier, le cast lui rend bien évidemment hommage et ce, dès le premier épisode, levant tous leur coupe de champagne à leur ami. Et à la toute fin de ce premier numéro, Jennie et Tori ont le cœur qui se serre en le revoyant, si beau et juvénile, aux côtés de Jason dans un vieux "Beverly Hills 90210". "Cette image de lui symbolise vraiment nos débuts et la genèse de l’amour que nous nous portons tous", nous a déclaré Jennie. "Il était une telle pierre angulaire de cet amour. S’il n’avait pas été intégré à notre retour, celui-ci aurait été incomplet". "Ce serait bien si vous pouviez arrêter de nous parler de Luke", nous a par ailleurs dit Ian Ziering. "Chacun fait son deuil à sa façon, et mon amour pour lui ne regarde que moi. Nous ne voulions pas évoquer et mettre en lumière, dans notre série, ce qui est arrivé. Mais nous ne sommes pas les seuls à le pleurer. D’autres personnes souhaitaient aussi qu’un hommage lui soit rendu. Je pense qu’on a fait ça avec beaucoup de respect."

Une interview à retrouver en intégralité dans votre Ciné-Télé-Revue de cette semaine. 

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET