Les rois de la nuit américaine

 Jimmy Kimmel, Jimmy Fallon, James Corden,... maîtres des talk-shows US.
Jimmy Kimmel, Jimmy Fallon, James Corden,... maîtres des talk-shows US.

Aux États-Unis, c’est en fin de soirée qu’on commence à aimer la télé, avec des talk-shows à base d’humour et de stars. Panorama !

Se résumant finalement à des séries et des infos, la télé américaine serait assez proche de la nôtre si elle n’avait pas ses talk-shows du soir. Du lundi au jeudi, dès 23h35, les grandes chaînes rivalisent âprement sur ce terrain ultra-porteur avec des émissions d’humour, musicales et people, suivies par plusieurs millions d’accros. Des rendez-vous qui ont quasiment les mêmes ingrédients. Enregistrés en public quelques heures avant leur diffusion, ils reposent sur la personnalité de leurs animateurs – "hosts" en anglais –, tous issus du monde de la comédie, en particulier du stand up et de l’impro. Dans un décor de carton-pâte, accompagné d’un orchestre qui lie la sauce, chacun ouvre les hostilités avec un monologue en prise directe avec l’actualité. Avec Donald Trump à la présidence, il y a matière. Arrivent ensuite les invités, célébrités de la télé ou du cinéma, avec qui le présentateur discute de choses absolument futiles et anecdotiques… Les échanges ont été minutieusement préparés, voire répétés. La précision américaine !

 

Jimmy Kimmel, le chic type

Très au-dessus de ses confrères en termes de popularité, Jimmy Kimmel, 50 ans, est la gentillesse incarnée ! La preuve par ses beaux yeux de cocker. Sur le canapé de son émission, les stars sont en totale confiance, comme l’est le grand public, qui se sent très proche de lui. En mai de l’année dernière, il avait révélé, les yeux pleins de larmes, que Billy, son petit dernier né quelques jours plus tôt, venait de subir une opération délicate à cœur ouvert. L’occasion pour lui de déplorer que des millions d’enfants aux États-Unis n’aient pas la chance du sien à cause du prix prohibitif des soins intensifs. Avoir plus de 100 millions de dollars sur son compte en banque ne lui a pas fait oublier les vraies valeurs. Ouf !

"Jimmy Kimmel Live !", ABC, 23h35.

Jimmy Fallon, le gamin

Autant Stephen Colbert (à la même heure sur CBS) est connu pour son agressivité, autant Jimmy Fallon, 43 ans, passe pour le bon copain qui éclate de rire et se tape sur les cuisses à chaque phrase de ses invités. En septembre 2016, soit deux mois avant l’élection, les démocrates lui avaient d’ailleurs reproché d’avoir dangereusement humanisé Trump en l’interviewant. Oups… Dans un registre plus fun, il s’est aussi tapé la honte quand Nicole Kidman a raconté sur son plateau qu’elle avait eu le béguin pour lui bien des années auparavant, et qu’il n’avait rien vu ! Le mieux pour ce brave Fallon serait de se limiter à la musique et aux batailles de play-back qu’il organise régulièrement. Les exploits de Daniel Radcliffe et Emma Stone en la matière sont des méga-hits de YouTube et Facebook !

"The Tonight Show Starring Jimmy Fallon", NBC, 23h35.

 

James Corden, le fou chantant

Si James Corden est désormais l’Anglais le plus connu de la planète après la reine Elisabeth, c’est grâce à ses "Carpool Karaoke", moments magiques où des stars montent dans sa voiture à Los Angeles et entonnent avec lui leurs plus grands succès. Il a dépassé le milliard de vues sur YouTube avec cette séquence qui revient régulièrement dans son talk-show télé. Comme dans l’émission de son compatriote Graham Norton, il papote avec plusieurs invités (un mélange qui se pratique aussi en Belgique), qui sont placés à sa gauche. On adore quand il leur fait manger des trucs répugnants s’ils refusent de répondre à une question tout aussi dégoûtante.

"The Late Late Night With James Corden", CBS, 0h35.

 

La suite dans votre Ciné-Télé-Revue, actuellement en vente.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET