“Les quatre filles du Dr March” ont toujours la fureur de vivre

Emma Watson, Saoirse Ronan, Florence Pugh, Eliza Scanlen dans "Les quatre filles du Dr March". © Columbia
Emma Watson, Saoirse Ronan, Florence Pugh, Eliza Scanlen dans "Les quatre filles du Dr March". © Columbia

Depuis ce 12 février en salle, la nouvelle adaptation du roman de Louisa May Alcott, avec Saoirse Ronan et Emma Watson en vedettes, est plus actuelle que jamais.

L’Amérique, durant la guerre de Sécession. Malgré les privations et l’absence de leur père, le docteur March, ses quatre filles tentent de passer le Noël le plus joyeux possible dans leur grande maison de Concord, en Nouvelle-Angleterre. Et elles n’ont pas trop de mal, tant leur caractère enjoué et leur amour les tiennent unies. Il y a Jo, pour Joséphine, le garçon manqué de la famille, qui rêve de vivre de sa plume et de ne jamais dépendre d’un homme. Il y a Meg, l’aînée, plus terre-à-terre même si elle aime jouer au théâtre dans le grenier avec ses sœurs. Il y a Beth, la plus réservée, passionnée de musique. Puis, il y a l’impertinente Amy, la cadette, qui veut être un génie de la peinture ou une épouse richissime, pas moins. Couvées par leur maman, Marmee, et leur gouvernante Hannah, les quatre filles du docteur March sont encore à l’âge où les rêves l’emportent sur la réalité. Les années qui viennent vont les amener à choisir pour de bon leur vie ou à subir le destin…

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET