"Les Chatouilles", film remuant et solaire

Au casting du film "Les Chatouilles", d'Andréa Bescond et Eric Métayer, figurent aussi Clovis Cornillac et Karin Viard, magistrale. © UGC Distribution
Au casting du film "Les Chatouilles", d'Andréa Bescond et Eric Métayer, figurent aussi Clovis Cornillac et Karin Viard, magistrale. © UGC Distribution

Ode à la résilience, tornade poétique et audacieuse, ce film autobiographique sur le traumatisme des violences sexuelles subies durant l’enfance fait partie des meilleures sorties du mois. Entretien avec ses réalisateurs, Andréa Bescond et Eric Métayer.

"Viens, on va faire des chatouilles, mais ce sera notre secret." Cette phrase, Odette, 8 ans, n’en a pas saisi le sens quand un ami de ses parents lui a mis la main dans la culotte. Odette, en enfant modèle, a obéi, a subi. Elle a bien essayé de dire non, de s’éloigner de son bourreau et d’en parler à ses parents, mais elle s’est heurtée à des murs de silence… Comme elle, 80 % des enfants victimes de violences sexuelles le sont dans le cercle familial proche, c’est la sordide réalité. C’est ce qu’a connu Andréa Bescond, la réalisatrice de ce film coup-de-poing, en salle depuis le 9 janvier. Pour s’en sortir, elle a exorcisé sa douleur dans la danse. Elle fut des comédies musicales "Les dix commandements", "Roméo et Juliette", "Rabbi Jacob". Puis un jour, ses horribles souvenirs terrés dans un coin de sa mémoire ont resurgi. Elle a dénoncé son violeur, s’est mise à écrire son histoire, en a tiré avec son compagnon, Eric Métayer, un seul en scène qui a obtenu,

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET