Les caméras cachées des stars

 © Nathalie Guyon
© Nathalie Guyon

Olivier Minne fête, ce samedi, les 30 ans de l’émission-culte en compagnie de personnalités qui ont été piégées, mais aussi avec… de nouvelles victimes.

La caméra cachée. Un genre presque aussi vieux que la télévision. Comme souvent, ce sont les Américains qui ont été les pionniers, dès la fin des années 1940, avec la fameuse émission « Candid Camera ». Le concept en lui-même est on ne peut plus simple : filmer des quidams à leur insu alors qu’on leur tend un piège, comme les confronter à un faux agent de police ou à un mannequin dans un magasin qui se met soudainement à bouger. Une formule qui a très vite été exportée sur le Vieux continent, que ce soit en France avec la fameuse « Caméra invisible » de Jacques Legras et sa célèbre moustache, ou chez nous avec les caméras cachées de Monsieur Zygo, qui ont fait le bonheur de plusieurs générations de téléspectateurs de la fin des années 1970 aux années 1990.Lorsque « Surprise sur prise » débarque en France en 1989, l’émission arrive à renouveler le genre en changeant quelque peu la donne : au lieu de piéger des anonymes, ce sont des stars qui se font filmer en cachette dan

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET