L’épopée russe de la RTBF

Avec le dispositif mis en place par la RTBF, il sera difficile de passer à côté du Mondial !  ©  RTBF/Martin Godfroid
Avec le dispositif mis en place par la RTBF, il sera difficile de passer à côté du Mondial ! © RTBF/Martin Godfroid

Depuis ce jeudi 14 juin, la RTBF s’est mise aux couleurs du Mondial avec un dispositif impressionnant et la diffusion de l’intégralité des matchs.

Avec 64 matchs en direct, le service public a une fois de plus sorti le grand jeu pour séduire les amateurs de ballon rond. C’est un dispositif tout bonnement dantesque qui a été déployé, en moyens tant humains que techniques (trois camions ont été envoyés en Russie), afin que les téléspectateurs ne ratent pas une miette de la compétition, mais aussi de tout ce qui l’entoure.

Thierry Luthers rejoint l’équipe

Côté commentateurs, le gratin des spécialistes de la RTBF se retrouve en Russie, avec Rodrigo Beenkens, Pierre Deprez, Hervé Gilbert et Frank Peterkenne, mais aussi un "petit nouveau" (enfin, façon de parler), Thierry Luthers, qui commentera pour la première fois des matchs de Coupe du monde en télé, alors qu’il officiait jusqu’ici à la radio pour ce genre d’exercice. Vincent Langendries suivra de son côté au quotidien les Diables depuis leur camp de base dans la banlieue de Moscou. Avec Manu Jous et Eby Brouzakis, il formera le trio qui recueillera infos et confidences de nos joueurs, pour les transmettre ensuite aux différentes plateformes de la RTBF (la radio et la TV mais aussi le Web et les réseaux sociaux).

Le marathon quotidien de Benjamin Deceuninck

Mais évidemment, le Mondial ne se limite pas aux rencontres. Comme lors des éditions précédentes, les avant- et après-matchs seront assurés en studio par Benjamin Deceuninck, qui animera chaque jour "Place Diables Rouges". Un marathon, puisqu’il prendra à chaque fois l’antenne après le premier match de début d’après-midi pour ne la rendre que vers 23 h, à l’issue du "Grand bistrot", un débrief des rencontres du jour avec les consultants sportifs de la RTBF. Parmi les moments forts de la journée, on épinglera "Place Diables Rouges : Le mag", entre 19 h et 20 h. Un véritable magazine de la Coupe du monde où Benjamin sera accompagné de Swann Borsellino, journaliste français au regard souvent acerbe. Outre les chroniqueurs habituels, on y retrouvera des capsules humoristiques (notamment de Pablo Andres) et la présence du tandem comique Jérôme de Warzée/Kiki l’Innocent qui enflammera le plateau les jours de match des Belges. Il y aura également des interviews décalées avec nos Diables Rouges, des rencontres avec d’anciens Diables qui partageront leurs souvenirs de buteurs, des échanges avec des joueurs de notre championnat représentant les pays qualifiés… La RTBF proposera aussi les dernières innovations en matière de réalité augmentée et de décors virtuels. "Le but sera de donner l’illusion, via des hologrammes, que nous sommes à côté des joueurs au stade ou qu’eux sont dans notre studio", explique Benjamin. "Visuellement, c’est assez bluffant." Enfin, Ophélie Fontana présentera de son côté "Le journal des Diables" dans les J.T. de 13 h et 19 h 30. Quand on vous dit qu’il sera impossible de passer à côté de l’événement…

"Portugal/Espagne", ce soir à 19 h 50 sur la Deux.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET